Né dans un camp des réfugiés, un jeune Somalien est admis à la prestigieuse université de Harvard

2

Fatah Abdi Hussein est un jeune homme né dans un camp de réfugiés dans le nord-est du Kenya. Il  a été accepté comme étudiant à l’Université d’Harvard, aux Etats-Unis, l’une des écoles les plus prestigieuses au monde.

Publicité
 

Le jeune refugié âgé de 18 ans, a appris la nouvelle avec joie, indiquant qu’il était le premier de son lycée à intégrer la prestigieuse université, « sauf un seul étudiant blanc l’avait fait par le passé ».

Pour la plupart de ses camarades de classe noirs et hispaniques, il s’agit d’une nouvelle « extraordinaire ».
« Pour mes parents, j’achèterai une grande maison pour mon père et tout ce dont ils ont besoin » a déclaré le jeune homme à la BBC. La famille de Fatah Abdi Hussein a fui au début des années 1990 les violences et la sécheresse en Somalie.

Publicité

Ils ont vécu quelques années dans le camp de réfugiés de Dadaab proche de la frontière avec la Somalie, avant de s’établir à Boston. Destiné à un brillant avenir, Fatah suivra des cours de sciences et d’ingénierie informatique. Il ne nous reste qu’à souhaité à ce jeune Africaine pleines de réussite dans sa nouvelle carrière.

(Visited 119 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

Laissez une réponse