Choquant : les Noirs maltraités en Tunisie, après la défaite des Tunisiens face à la Guinée Equatoriale

19

La Tunisie a été le théâtre du  racisme anti-noir sous sa forme la plus abjecte après le match Tunisie-Guinée Equatoriale., les agressions qui ciblent la communauté sub-saharienne se sont accentuées dans l’impunité, dans la nuit du samedi au dimanche 1 er février.

L’Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie (Aesat) a passé le mot :

«En raison de cas de bagarres et d’agressions recensés suite au Match qui opposa la Tunisie et la Guinée Équatoriale et dans un souci de sécurité, nous demandons à tous les communautaires de rester chez eux dans la nuit du Samedi au Dimanche 1er Février».

Publicité

 

Elle a également lancé un appel à la prudence suite à la série d’agression qu’ont vécue les personnes appartenant à la communauté sub-saharienne en Tunisie suite à un terrible match de foot aux conséquences majeures.

 

Le journaliste Thameur Mekki a pour sa part dénoncé des «agressions des noirs après le match à Borj Louzir, où vit une importante communauté estudiantine subsaharienne (Gabonais, Congolais, Sénégalais…). Dès la sortie du café à Cité Santé, un groupe de plus de 10 tunisiens a violemment tabassé un jeune noir.

 

Un autre a été cambriolé après avoir été agressé par un autre groupe. Ses agresseurs se sont bagarrés ensuite entre eux après un conflit sur le partage du butin (qui prendra son ordi ?). Les quelques Tunisiens qui se sont interposés ont eux aussi été agressés». M. Mekki conclut ainsi son témoignage : «La facette la plus lâche, la plus ****** et la plus ignoble de notre société se manifeste».

 

Les langues se délient sur les réseaux sociaux. Amel Smaoui Zampol dénonce un autre cas d’agression, et décrit le tabassage d’un jeune noir devant un café dans le quartier de l’Aouina. Dans la même nuit du samedi, un jeune informaticien Congolais affirme n’avoir trouvé son salut qu’en prenant la fuite face à ses assaillants. On relèvera que pour les agresseurs, peu importe la nationalité de leurs victimes.

 

La couleur de peau suffit pour les désigner comme cible. Car quel point commun peuvent avoir un équato-guinéen avec un congolais au-delà de leur peau noire ? Alassanne, un jeune Ivoirien ne décolère pas : «J’ai soutenu l’équipe tunisienne. Et à la sortie de ce café, on a voulu me dépouiller. Et je ne suis pas équato-guinéen ! Est-ce qu’on attaquerait des Italiens pour un problème avec les finlandais ?!!».

 

Publicité

Entretemps, de nombreux propos ouvertement racistes, haineux, et assumés comme tels, se multiplient et sont publiés à visage découvert, dans la plus totale des impunités sur les réseaux sociaux. Et si l’occasion de ce match sous haute tension a fait éclater les manifestations du racisme le plus abject, on ne compte plus les cas d’agressions et de discriminations qui visent explicitement les membres des communautés originaires de pays subsahariens.

 

Alassane martèle : «Noirs, arabes, et basanés, nous sommes parqués comme des bêtes dans les camps de la forteresse européenne, à Lampedusa. Nous nous écrasons sur les mêmes barbelés dressés par l’Espagne à Melilla, dans une Afrique encore en partie occupée. Les ********** françaises ont frappé indifféremment Noirs et Arabes dans les banlieues parisiennes.

 

Et voici que des Africains du Nord s’en prennent à nous, juste parce que nous sommes nés au sud du Sahara. Je pensais qu’en Tunisie, nos serions à l’abri de telles vexations. Et voici que nous sommes aujourd’hui confrontés à la haine et à l’incompréhension, ici-même, sur cette terre africain




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

19 commentaires

  1. Nous sommes tous Africain , egaux , mais pour 7 ****** nous ne smes que des singes , la difference est que nous smes plus que 7 bouffons , qu’ils aillent au diable

  2. Les amis du calme . Qui tue par lépé ………. eux même ils savent qu’ils ne peut plu gagner un match quoi quand soit le défaut d’arbitrage face au noir tel qu’il le dise . …….noir noir n’importe quoi mois je suis très fier de ma peau barbié

  3. KONE Seydou sur

    Vous vous étonnez de quoi?Ces gens là au plus profond d’eux ont toujours été comme ça.C’est uniquement pour des raisons diplomatiques ou uniquement pour se faire passer pour des gens biens qu’ils nous considèrent du bout des lèvres comme des frères.C’est une leçon pour nous.Il faut qu’on comprenne définitivement que l’afrique noire n’est pas aussi misérable que ça.Au contraire……je préfère de loin aller manger dans une poubelle au grand marché d’adjamé que d’aller subir la haine de gens qui au fond n’ont rien de plus que moi.La fuite en avant n’est pas une solution.Quel que soit les problèmes qui se posent à nous à nous on peut et doit les resoudre en restant chez nous en luttant pour trouver des solutions.Laissons ces gens chez eux qu’ils fassent ce qu’ils veulent….Il ya tout chez nous qu’est ce qu’on peut avoir à leur envier???

  4. Diallo Amadou Diouhé sur

    on parle d l unité africain,Tunisie se lance à la division raciale,qu’ils réflechissent…et demandent pardon.

  5. archibald traore sur

    IL FAUT QUE LA TUNISIE ARRETE CE COMPORTEMENT C’EST LA MEME CHOSE QUE LES FONCTIONNAIRES DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT(BAD) ONT VECU APRES LE TRANSFERT DE CETTE INSTITUTION PENDANT LA CRISE IVOIRIENNE. LES NOIRS N’ONT JAMAIS ACCEPTE LA DIFFERENCE ENTRE LE NORD ET LE RESTE DE L’AFRIQUE MAIS PAR CONTRE NOUS AVONS TOUJOURS ETE VICTIME PARTOUT AU MAGHREB SI C’EST PAS L’ALGERIE C’EST LE MAROC OU LA TUNISIE.

  6. souvent ds la vie fo rendre tn cou ainsi on saura aussi de quoi tu es capable ils ne son pa barbare ns on ai plus nouchi qu’eu leur ba bia biai 10000 foie .magrébien hoo; libannais ho tous on va tèguè .ON VA SE laissé en laisse salle arabes

  7. a tous selon thuram « la peur de l’autre est le fruit de l’ignorance »il existe une seule race c’est la race » humaine »

  8. Pourtant eux aussi sont africains,pourtant eux aussi dénoncent avec nous tous de la mère Afrique.L’Afrique souffre tellement…

  9. y’a pas de mots suffisant pour décrire cette attitude les tunisiens viennent de montré au monde entier leur vrai nature pour quoi n’ont t’ils pas dit a leur parent vivent a l’extérieur de faire pareil ? le combat auraient été égal bande de laches qu’ils sont !!!! et le gouvernement est complice de sa …. ont vous attend a la prochaine can essayé de gagné un match contre les noirs espece de blanc aux racines noir honte sur votre peuple !!!!!

  10. Cher amis africains laissons nous le racisme car ceux qui sont deracinés ne connaissent leurs valeurs quand je vois les tunisiens qui s ajoutent ou des blancs alorsque ces derniers ne leur consderent pas ça mal lorsqu’ils maltraitent les noirs envoi ci leur photo

  11. ils disent qu’ils sont arabes et non africains.ça ne nous étonne pas s’ils ont ces comportements de barbares.J’espère qu’ils nous diront que leur religion n’enseigne pas la tolérance et l’amour du prochain.Le mal de l’Afrique noire est d’être trop tolérante.

  12. mais les amis soyons un peu franche la caf avait mal jugé ce match sinon les tunisiens n’allaient pas s’enparer aux noirs de different origine lol

  13. Fabrice gnonhi sur

    C’est regrettable de voir de tels actes de la part de nos freres tunisiens pour un match de football il faudrait le gouvernement tunisien ainsi que la CAF réagissent face à ces actes intolérables.

  14. Faut plus un pays du Maghreb vas gagner côte d’ivoire sinon on ferras la même chose même les babière koan votre mère *** chaque matin !

Laissez une réponse