confidence: « A cause des infidélités de mon mari, je suis amoureuse d’un autre »

5

Je suis une femme de la trentaine, mariée à un homme de 37 ans, nous nous sommes mariés coutumièrement depuis 2010. Au départ j’avais un problème de conception et ce dernier tout en le sachant m’a quand même épousé, il avait un enfant de 3 ans à l’époque que j’ai gardé. Quelques mois après que je me sois installée chez lui, il me montra son vrai visage, il m’avait promis le mariage civil et religieux et comme ça lors d’une discution il me dit n’avoir jamais dit ça, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ce jour là et ce fut le début d’une longue série de problèmes.

Un mois après notre union sa mère lui demande de garder une de ces nièces que son grand frère avait fait hors mariage, chose que j’ai refusé parce que à peine marié on lui demandait ça à croire qu’on attendait qu’il ait une femme pour élever les enfants de ses frères. Un an après la belle mère revient à la charge mais là ce n’est plus un enfant mais plutôt 2 garçons qui sont têtus comme des mules. Quand il est venu me soumettre la situation j’ai accepté, mais il avait déjà accepté sans même m’avoir consulté, ça faisait 3 garçons pour un jeune couple qui faisait à peine un an de vie commune.

Publicité

A partir de cet instant on ne mangeait plus bien dans la maison, ce n’est pas qu’on manquait de nourriture , les choses avaient diminué même l’argent de popote je faisais quand même avec.J’étais une étudiante à l’époque et je devais passer mon examen, malheureusement ça n’a pas été positive pour moi. L’année qui a suivi, mon mari a refusé de me payer les cours sous prétexte qu’il n’avait pas d’argent alors qu’il a tout fait pour trouver une somme plus importante que ma scolarité à son frère cadet qui vivait avec nous, alors qu’au départ quand il allait demander ma main il avait promis à mon père de prendre soin de mes études paroles qu’il n’a pas respecté.

Je suis ainsi devenue ménagère avec pour seul diplôme le BAC. A chaque fois que je lui parlais de mes études il me répondait qu’il n’avait pas les sous pour me payer les cours et que cet argent là pourrait servir à autre chose au lieu de le jeter par la fenêtre (100000f), j’avais mal à chaque fois qu’il me disait ça. Mes parents voulaient intervenir mais je refusais à chaque fois, et cela fait 5 ans que ça dure.

En temps quand j’apprenais qu’il y avait des concours monsieur trouvait toujours des moyens pour s’opposer, quand j’entendais parler de petits contrats de parts et d’autres il trouvait toujours de quoi dire. Ce n’est pas comme s’il prenait soin de moi, non, il se fiche carrément de ce que je vais porter, de ma coiffure bref de mes besoins en général, s’il n’y avait pas ma famille pour m’aider je me demande ce que je serai devenue.

Lui et moi on ne s’entendait plus c’était tout le temps des problèmes souvent à propos des enfants, souvent c’est moi le problème. Il était toujours dehors, il rentrait tard , fréquentait des personnes qui passaient leurs temps dans les bars avec des filles. Quand je lui demande des explications il me répond que moi je passais tout le temps à pleurer parce que je n’avais pas d’enfant et que ça l’énervait.

Cette situation a duré 5 bonne années. J’avais donc décider de ne plus en faire un souci et de vivre ma vie comme s’il n’existait pas, et un jour Dieu décida de me bénir en me donnant une magnifique fille. Nos problème s’étaient interrompus le jour où je lui annonçais la nouvelle, mais tout l’amour que j’avais pour lui avait pris un coup.

Publicité

Après l’accouchement, j’ai cru que les choses étaient définitivement résolues mais non. Un jour un homme que j’avais connu il y’a 6 ans ( il n’y a rien eu entre nous juste de l’amitié) et avec qui je communiquais rarement fait surface dans ma vie. Je lui explique tout ce que j’endure dans mon foyer, le manque d’amour, de respect, de communication avec mon mari, il me donnait des conseils qui valurent la peine d’être suivis. Il est donc devenu mon confident. Au fur et à mesure qu’on échangeait, quelque chose naissait en moi, je suis tombée amoureuse de lui.

Par contre lui ressentait quelque chose qu’il ne m’avait jamais avoué parce que j’étais déjà engagée et au fur des échanges l’amour grandissait entre nous et un jour il me l’a avoué, et j’ai aussi fait pareille sachant qu’il est aussi marié. A chaque fois que nous échangions, nous ne manquons l’occasion de nous déclarer nos flammes, mais je lui dis aussi que ce ne sera jamais possible entre nous parce que nous sommes engagés, je ne pourrai jamais briser le foyer d’une autre femme sachant que je suis aussi dans un foyer. J’essaie par tous les moyens de ressentir de l’amour pour mon mari mais zéro. Même s’il a été méchant envers moi, je ne veux pas le tromper. Mais j’aime aussi l’autre et cet amour grandit de jour en jour et je ne sais comment le stopper, je rappelle que nous vivons dans des villes différentes.
Aidez moi svp!

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

5 commentaires

  1. La là, je sais pas dè. Mais, ce que je sais, il faut mieux restaurer ta vie de couple que de prendre des risques. Lui aussi il est marié et il te fréquente toujours? C’est que vous vous valez. On n’en jamais ce qu’il ya devant et Puis l’appetit vient en mangeant. L’amour renaitra.

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->