Côte d’ivoire : Alpha Blondy en visite à la CPI, adresse un nouveau message aux ivoiriens (Vidéo)

1

Arrivé en Hollande, dimanche 22 mai dernier, pour une série de concerts, la Méga Star de reggae a tenu avant tout cela, à lancer un appel aux ivoiriens et aux différents acteurs concernés par l’affaire Gbagbo et Blé Goudé détenus à la Cour Pénale Internationale(CPI).  Une démarche qu’il dénomme « opération chirurgicale ».

Selon le chanteur international, cette dernière déclaration a été enregistrée en prélude à sa visite à chacun des deux détenus politiques ivoiriens à la Haye.

Publicité
 

En effet, Alpha Blondy souhaite la libération de l’ex président ivoirien et son allié Blé Goudé incarcérés respectivement depuis 2011 et 2014.

Devant le siège de l’institution juridique controversée et sous un temps pluvieux, le sexagénaire a exhorté les ivoiriens au calme car pour l’artiste, l’heure est aux propositions et non aux injures.

Dans un précédent message vidéo adressé à l’actuel Chef d’Etat ivoirien, le Reggaeman demandait à Alassane Ouattara « de poser un acte historique au nom de Dieu » en amnistiant tous « les détenus de la crise postélectorale ». La mort au Ghana de l’exilé politique Ben Soumahoro avait profondément affecté l’artiste.

Dans ladite requête, Alpha Blondy estime que le président de la République peut « peser de tout son poids » pour la remise en liberté de ces acteurs majeurs de la vie politique ivoirienne, exilés ou détenus.

Le procès couplé Laurent Gbagbo et Blé Goudé suscite toujours des débats houleux sur les médias sociaux et dans les rues d’Abidjan.

Publicité

Actuellement en tournée mondiale pour une série de concerts, Alpha Blondy s’est produit à Tilbug et Den Haag en Hollande.

 

Saxum Willy

(Visited 3 526 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. monsieur alpha blondy vous devez apprendre à être cohérent dans votre démarche, vous avez applaudi l’armée française quand elle est entrée au palais présidentiel débarquer le président Gbagbo avec toute l’humilité dont il a été l’objet. je me rappelle à cette époque dans une de vos interview vous avez repris votre chanson qui demandait à la France d’enlever ses bases militaires en Afrique en saluant cette fois là la présence de la base militaire française. j’ai sérieusement eu froid au dos en entendant cela de votre bouche, puisque j’était l’un de vos grand fan jusque là, parce que je me retrouvais dans la cause que vous défendiez à travers votre musique. j’ai ressentit comme une trahison. vous ne pouvez plus faire aujourd’hui un virage à 180 degré et prétendre militer pour la libération du président Gbagbo, il faut arrêter avec l’imposture, je suis un Camerounais, mais en tant que africain les ivoiriens son mes frère, j’aime la cote d’ivoire.

Laissez une réponse