Côte d’Ivoire: Un artiste tente de s’immoler par le feu pour avoir reçu 17 euros du BURIDA!

2

Le BURIDA qui est le Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur a frôlé la semaine dernière une terrible situation… un artiste ivoirien a tenté de s’immoler par le feu devant les locaux de la grande structure.

D’après nos confrères de imatin.net, l’artiste après avoir reçu du BURIDA la somme de 11.000 frs cfa, environ 17 euros au titre de paiement de ses droits, précisément un billet de 10.000 frs cfa et un autre de 1000 frs cfa comme droit d’auteur.

Publicité

L’artiste en question nommé José du Bonheur auteur du fameux titre « Gah » dans les années 90, n’a pas manqué d’exprimer son mécontentement d’une manière assez dure au point de tenter de s’immoler par le feu.

Son titre « Gah » qui signifie la mort en gouro (une langue locale de la Côte d’Ivoire), a véritablement eu du succès auprès des mélomanes au début du 20è siècle.

C’est grâce à l’intervention du personnel de la structure que l »artiste n’a pas pu mettre sa menace à exécution, chose qui aurait emporté la vie de plusieurs sinon de toutes les personnes présentes dans le local.

 


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. il y a de vrais auteurs qui ont pratiquement la même somme et qui ne se donne pas la mort pour autant… fallait le laisser, il n’allais jamais se tuer.les ivoiriens en général et le gouros en particulier aiment tellement la vie qu’ils peuvent pas se donner la mort pour un problème dont il savent tous la raison(la piraterie)…

  2. ÇA C EST FOUTAISE 11000F COMME DROIT D AUTEUR SI C ETAIT MOI J ALLAIT BRULÉ TOUTE LA STRUCTURE ET LES CORRUPTEUR QUI SONT DEDANS VRAIMENT LES AFRICAIN SONT MAUVAISES

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->