Découvrez ces 3 entrepreneuses africaines transformant l’industrie des cheveux naturels, en Afrique

0

Trois jeunes dames ont développé une application qui pourrait révolutionner l’industrie africaine des cheveux. L’application Tress mobile permet aux femmes noires de partager et trouver des coiffures, des produits, des salons, et plus encore.
Les fondatrices derrière l’application sont Esther Olatunde, Cassandra Sarfo et Priscilla Hazel. Elles sont originaires du Ghana et du Nigeria. Ces trois jeunes dames, qui se sont rencontrées à l’école entrepreneuriale Meltwater du programme de technologie, un incubateur pour les startups africains, ont pris note de la rapidité de l’industrie des soins capillaires sur le continent, ont vu et identifié une occasion de répondre aux attentes des  femmes africaines.

Publicité
 

« Il est étonnamment difficile de trouver des informations précises sur les coiffures», a déclaré Hazel. « Beaucoup de femmes se retrouvent régulièrement dans la position inconfortable de marcher jusqu’à des parfaits étrangers pour se renseigner sur leurs cheveux, ou traquer les comptes de médias sociaux pour s’inspirer, ainsi que des informations adéquates sur le style ».

Les trois ont développé une application pour résoudre ce problème.
« Rejoignez une communauté amusante, passionnée de femmes noires du monde entier pour partager et  découvrir de nouvelles coiffures! », comme accueil de l’application. Les utilisatrices prennent une photo de leur coiffure, ou « Tresse » comme l’application l’appelle, le transfert à Tresse, et inclus des informations sur l’apparence: la marque d’extension de cheveux, les produits utilisés, le salon et la styliste qui l’a créé, prix, etc.

Toutes ces informations sont disponibles à tous ceux qui ont téléchargé l’application.

Publicité

tress-app_610x397_96

(Visited 1 310 times, 8 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse