Une étudiante gabonaise arrêtée pour avoir harcelé se*uellement un ministre français.

0

Une étudiante gabonaise de 29 ans résidant à Montpellier (France), a été mise aux arrêts, pour avoir harcelé le ministre Français de l’Économie, Emmanuel Macron. La fille en question, depuis des mois,  aurait envoyé des messages d’amour et des photos érotiques au ministre, qui a fini par déposer une plainte.

Publicité

Tout commence en septembre 2015, quand le ministre aurait reçu les premiers messages. Il ne se serait pas affolé et n’y aurait pas accordé assez d’attention. Mais les messages ne feront que continuer à tomber.  Sur sa boîte mail personnelle, le ministre reçoit des photos extravagantes de l’étudiante. « Il s’agissait de messages à caractère érotique, ce sont des mails dans lesquels elle lui déclarait sa flamme. Il y avait aussi des photos d’elle, dans le détail desquelles nous n’entrerons pas », raconte un proche collaborateur du ministre  au quotidien Midi Libre.

Le 16 Février dernier, Emmanuel Macron finit par porter plainte. Une perquisition a été menée au domicile de l’étudiante gabonaise, son ordinateur et son téléphone portable ont été saisis. Elle est placée en garde à vue, pour « messages réitérés malveillants en vue de troubler la tranquillité d’autrui ».

La jeune femme devra également être examinée par un psychiatre, afin de déterminer si les manifestations de son coup de cœur relèvent d’un égarement passager ou d’une obsession plus inquiétante.

Publicité

Selon la loi d’août 2014, qui réprime « le harcèlement par la voie électronique », elle encourt cependant jusqu’à un an de prison, et 15 000 € d’amende.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse