Guinée/Ebola : Le gouvernement décidé à empêcher la progression de l’épidémie après les deux nouveaux cas

0

Suite aux deux nouveaux cas détectés dans la sous-préfecture de Koropara (située à 45 km de N’zérékoré) au sud est de la Guinée, alors que le pays avait presque fini avec l’épidémie, le gouvernement vient de prendre des mesures pour contenir la résurgence de l’épidémie.

Publicité
 

Le coordinateur national de la lutte contre Ebola, Dr Sakoba Keita, affirme que son institution préconise certaines mesures dont « le combat contre la réticence communautaire dans la sous-préfecture concernée, et une investigation rapide dans la même localité et ses alentours pour identifier d’autres cas potentiels.» Ensuite, « d’établir un micro-cerclage dans la sous-préfecture de Koropara autour de la famille suspecte et prendre un rayon de 110 familles pour pouvoir les soumettre aux exigences du cerclage».

Poursuivant, Dr. Sakoba explique que la coordination envisage également de « vacciner dans les 72 heures tous les contacts et faire un ratissage de toute la sous-préfecture en faisant des visites de porte à porte à la recherche des malades dans les foyers. »
Et aussi de mettre un système de communication en place pour la localité notamment une radio mobile pour appuyer les messages de sensibilisation ainsi que la mise en place, d’un
système de gestion des données pour être au courant de l’évolution minute par minute de la situation sur le terrain.

Enfin, la Coordination nationale de lutte contre Ebola et l’Organisation Mondiale de la Santé ont, ont décidé suite à une récente réunion tenue le vendredi 18 mars à Abidjan, que des épidémiologistes et une équipe de vaccination sont en cours de déploiement à Koropara.

Publicité

Depuis le début de l’épidémie en Guinée, elle a déjà fait 2080 morts sur près de 4000 cas enregistrés.

(Visited 229 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse