Le président Buhari traite les Nigérians de "criminels"

0

Lors d’une visite officielle en Angleterre, le président nigérian Muhammadu Buhari a mis en garde ses concitoyens contre toute tentative de demande d’asile en Grande-Bretagne, en prétextant que leur réputation «criminelle» les a conduit à ne pas être accepté à l’étranger.

Lors d’une interview accordée au quotidien britannique The Telegraph, Buhari a déclaré que les nigérians ne devraient pas blâmer quelqu’un d’autre pour leur mauvaise réputation, et qu’ils devraient plutôt rester à la maison où leurs services sont bien nécessaires.

Publicité
 

Seulement un sur dix des 13 000 demandes d’asile présentées par des ressortissants nigérians ont été acceptées en Grande-Bretagne au cours des quinze dernières années.

Les statistiques ont démontré un cas d’inquiétude, avec la Grande-Bretagne qui a enregistré une forte augmentation du nombre de demandeurs d’asile qui tentent de fuir le groupe terroriste Boko Haram au Nigeria.

Par ailleurs, plusieurs observateurs soutiennent que ce n’est pas quelque chose que les Nigérians devraient entendre de la bouche de leur président, de surcroit, pendant qu’il était en visite officielle. Les Nigérians ont réagi à ses remarques par milliers avec rage, humour et une certaine auto-réflexion perspicace parfois.

Publicité

Le sénateur de l’Opposition, Ben Bruce Murray était l’un des premiers à réagir, exhortant les gens à obtenir la tendance hashtag #IamANigerianNotACriminal (Je suis un nigérian pas un criminel).

Ce hashtag a évolué rapidement en devenant #NigeriansAreNotCriminals ( les nigérians ne sont pas des criminels) plus vif qui a été utilisé plus de 35.000 fois en quelques jours. Il y avait un grand nombre de tweets critiquant le président pour diffamation à la réputation de son propre peuple.

(Visited 99 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse