Ligue des Champions: La grosse victoire du Barca

0

Le Barça vient de décrocher la cinquième Ligue des champions de son histoire (la quatrième en dix ans) en dominant la Juventus  sur le score de 3-1 dans le stade olympique de Berlin.

Supérieurs techniquement, les hommes de Luis Enrique se sont fait peur en deuxième mi-temps, mais ont finalement émergé grâce à un but de Luis Suarez. Au vu du nombre d’occasions, c’est amplement mérité pour les Blaugranas, qui s’offrent donc un nouveau triplé (championnat-Coupe-C1) après celui réussi sous l’ère Guardiola. Le Barça réaffirme son hégémonie sur le football européen.

Publicité
 
Depuis la double humiliation contre le Bayern en 2013 (4-0, 0-3), de l’eau a coulé sous les ponts au Barça, que l’on annonçait en fin de cycle à l’époque. Deux ans plus tard, l’équipe catalane est de nouveau sur le toit du football européen, avec un changement de style à la clé: un jeu plus direct, plus vertical, plus tranchant, sans renier pour autant le « tika taka » (ce jeu fait de petites passes courtes) qu’il avait sanctuarisé.

A partir de janvier, Luis Enrique est parvenu à imposer sa griffe sur le jeu catalan, en misant notamment sur une reconversion offensive ultra rapide. Cela a d’ailleurs failli déboucher sur un but de Suarez en début de deuxième mi-temps. Ajoutez à ces ingrédients un Messi métamorphosé et un « MSN » stratosphérique (120 buts à trois, plus de 50 passes décisives) et vous obtenez une équipe irrésistible.

Caramba, encore raté pour Buffon
Gigi Buffon avait déclaré avant la rencontre qu’il échangerait bien quelques années de carrière contre la Coupe aux grandes oreilles. Un des seuls titres qui manquent encore à son palmarès. Malheureusement pour lui, le trophée lui échappe, une fois de plus, après la finale perdue en 2003 face à l’AC Milan.

Le légendaire gardien de la Juve a peut-être laissé passer sa dernière chance de remporter la Ligue des Champions, même s’il a assuré vouloir poursuivre sa carrière jusqu’en 2018.

Auteur de deux arrêts décisifs devant Alves et Suarez, il a longtemps gardé la Juve dans le match avant de s’avouer vaincu devant Suarez, après un ballon mal repoussé (68e, 1-2), et Neymar 93e (1-3).

Publicité
Moins de dix ans après la descente aux enfers et en Série B, la Juve n’est pas passée bien loin d’un triplé championnat, Coupe d’Italie et Ligue des Champions.

Si la résurrection était amorcée depuis quelques années déjà en Série A, elle tardait à se concrétiser sur la scène européenne. C’est désormais chose faite, avec ce statut de vice-champion d’Europe. La Vieille Dame est désormais la seule formation à s’être inclinée à six reprises en finale de la plus prestigieuse compétition européenne.

(Visited 117 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse