Maroc: Ils écopent deux mois de prison avec sursis pour avoir rompu le jeûne publiquement

0

Pour avoir rompu en public le jeûne du ramadan, deux jeunes gens ont écopé une sentence de deux mois de prison avec sursis.

A en croire le site Koaco.com du 21 juin 2016, les deux jeunes garçons, âgés respectivement de 18 et 20 ans, ont été déférés devant la justice pour avoir bu de l’eau au souk hebdomadaire à Zogora .

Publicité

En plus d’une amende de 500 DH chacun la justice les a condamnés à deux mois de prison avec sursis.

Le journal précise que cette condamnation a suscité l’ire des familles et l’indignation des associations locales des Droits de l’Homme, qui estiment que le fait de boire de l’eau en ce jour du ramadan s’explique simplement par l’élévation de la température dans la localité de Zagora (située aux portes du Sahara,), et non pas d’une volonté manifeste de rupture publique du jeûne.

Rappelons que L’article 222 du code pénal punit la « rupture publique du jeûne » pendant le mois de Ramadan d’une peine pouvant aller jusqu’à six mois de prison ferme.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

Source : http://koaci.com/maroc-deux-mois-prison-avec-sursis-pour-avoir-rompu-jeune-publiquement-99543.html




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse