Maroc/scandale: Un parlementaire piégé et poussé à se masturb3r devant sa caméra

0

Une affaire de Sextape dans laquelle un parlementaire tunisien a été piégé fait grand bruit. L’auteur, un jeune homme originaire d’Oued Zem et appartenant à la brigade de la police de proximité, est déféré devant le procureur

Pour attirer sa proie, le jeune policier, a créé un compte Facebook avec le profil d’une belle jeune femme et publie des photos affriolantes.

Publicité

Et ce sont ces clichés aguicheurs qui ont attiré le parlementaire tunisien qui est tombé dans le piège. Le profil fictif demandait au parlementaire de se déshabiller et de se masturber pour « s’assurer de sa virilité ».

Sans hésitation, le parlementaire n’a pas perdu de temps pour passer à l’acte. Il s’est bien masturbé devant sa caméra.

Selon le quotidien arabophone ‘’Assabah’’ de ce week-end des 23 et 24 juillet 2016, « le parlementaire tunisien était loin d’imaginer que la personne à qui il parle n’est pas une femme mais un policier. Ce dernier, avec la complicité de ses amis, a décider d’emprunter le chemin du chantage en ménaçant le politicien de publier les vidéos sur Internet ».

Le policier escroc est allé loin en exigeant du parlementaire l’équivalent de 10.000 DH pour ne pas diffuser la vidéo incriminée.

Impuissant, le parlementaire a voulu faire la transaction et a donc donné un rendez-vous devant un centre commercial de Mohammédia.

Piqué par l’on ne sait quelle mouche, un doute va alors s’installer dans l’esprit du parlementaire. Ce dernier va alors se confier  à une de ses connaissances qui lui a suggéré de déposer une plainte  auprès de la police. Et c’est ainsi qu’un piège a été tendu à l’escroc qui a été arrêté à l’endroit du rendez-vous.

                                                                                                                                     Yao Junior L.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---