Mondial : les promesses du successeur de Blatter pour l’Afrique

0

A la veille de l’élection pour la présidence de la FIFA, qui l’a porté à la tête de l’institution vendredi 26 février, Gianni Infantino se targuait de disposer du soutien de « plus de la moitié » des voix du continent. Et ce, alors même que la CAF avait officiellement accordé son soutien à l’autre favori du scrutin, le cheikh Salman.

Publicité

Ce soutien d’une partie du continent à l’Italo-Suisse est apparu clairement compréhensible, puisque celui-ci est favorable à un élargissement du nombre des nations qualifiées en Coupe du monde, avec un passage de 32 à 40 sélections.

Le nouveau président de la Fifa au cours de sa campagne a fait un certain nombre de promesses surtout envers l’Afrique. Il avait promis d’accorder deux places supplémentaires à la zone CAF.

« J’ai beaucoup voyagé en Afrique, au Sénégal, au Mozambique, au Soudan, au Gabon, en Algérie, en Afrique du Sud… J’ai proposé un programme très concret pour le développement. J’ai de très nombreux soutiens en Afrique. »
« Ce n’est pas un secret, je crois à une Coupe du monde à 40 équipes, soit 8 équipes de plus, donc avec plus de représentants, mais pas tant que ça, puisque 40 équipes cela représente seulement 19% des 209 fédérations de la FIFA. Cela permettrait à 8 équipes supplémentaires de se qualifier, mais aussi à davantage d’équipes de rêver de se qualifier, ce qui est important », a souligné le néo-président de la FIFA, le mardi dernier.
Il ne reste au nouveau président de la FIFA qu’à ratifier ses promesses tenues pendant la campagne.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->