Opinion/Lettre à A’salfo : Papa Wemba est fier de toi!

1

Grand frère, fils d’Afrique, digne et respectable. Cette lettre est pour toi, et ces mots te sont adressés. Je peux m’imaginer, peut-être pas dans les moindres détails l’état dans lequel tu te trouves actuellement. Un état d’amertume, doublé d’un état qui peut friser le traumatisme. Nous connaissons ton parcours, d’où tu es venu pour arriver où tu es actuellement.

Nous voyons tes efforts, connaissons ton passé et essayons de visualiser le futur dans lequel tu t’avances. Pour les jeunes d’Afrique et d’ailleurs, tu es et restes un modèle. Un modèle de réussite, avec un succès à raconter et publier partout. Malgré tout le parcours que tu as eu, tu n’as jamais voulu t’arrêter en si bon chemin. Tu as toujours eu faim, et tu t’en es toujours donné les moyens.

Publicité
 

Plus haut tu as grimpé, et aussi haut tu as voulu élever les jeunes de ton pays, et du continent. Que ce soit dans l’éducation ou la culture, tu as tout donné pour  offrir à chaque jeune une chance de devenir ce que tu nous fait rêver depuis des années. Nous n’avons pas l’habitude en Afrique de rendre hommage à nos grands hommes, et par contre nous cherchons à en finir avec eux. Et c’est ce qui est en train de t’arriver.

Mais nous voulons te souhaiter un grand courage. Si le destin a voulu que Papa Wemba termine sa carrière sur la scène que tu as voulu offrir aux amoureux de la bonne musique, c’est un destin à prendre des deux mains comme une sacré bénédiction. Et le ciel lui même te bénira, d’avoir « offert » à ce grand homme, l’occasion de mourir de la plus belle des manières. Il chantait la vie est belle, la mort elle peut l’être aussi.

Bien cordialement

Publicité

Citoyen panafricaniste épris de justice

(Visited 7 858 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse