Paul Biya empêche le ministère des finances de réduire la prime des footballeuses Camerounaises

1

Les lionnes indomptables ont refusé que des taxes soient retirées des primes, proposées par le gouvernement et relatives à leur participation au mondial féminin, Canada 2015.

Publicité

Après leur retour mardi dernier du mondial, où elles ont été éliminées au 1/8 de finale par les chinoises, les footballeuses camerounaises ont refusé que soit déduites,-conformément à une nouvelle loi en vigueur-, les 16% de taxes.

Elles ont insisté pour que leur soient remises, la totalité de leurs enveloppes, 21 millions Fcfa chacune des 23 athlètes, dont deux ont déjà quitté la tanière pour regagner leurs équipes. Il s’agit de Jeannette Ngock Yango d’Yzeure en France et de Nchout Njoya Ajara de Western New-York Flash.

Les autorités proposaient une prime de 17,6 millions Fcfa, déduite des taxes. Refus catégorique des lionnes. Le bras de fer s’est installé et secoué le pays. Les joueuses sont restées confinées dans leur hôtel du côté du Mont Fébé. Selon les derniers développements de cette affaire qui continue de secouer le pays, Paul Biya le chef de l’Etat aurait ordonné le paiement intégral desdites primes.

C’est donc grâce à l’intervention du chef de l’Etat Paul Biya que l’intégralité de la prime a été payée. Afripeople cette intervention du président Camerounais peut-elle être analysée comme une récupération à des fins politiques ?


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->