Côte d’Ivoire: La police disperse les militants au meeting du FPI à Adzopé

0

Le grand meeting du fervent disciple de Laurent Gbagbo Abou Drahamane Sangaré, qui était prévu pour le samedi 27 Mars 2016 dans la ville d’Adzopé, dans le sud de la Côte d’Ivoire,  n’a pas pu se tenir. Pour cause, la police a violemment dispersé à coup de gaz lacrymogène et de tirs de somation apprend-on, les militants du Front Populaire Ivoirien, qui s’étaient déjà rassemblés sur la place.

Publicité

Il s’agit de de la tendance radicale du parti de Laurent Gbagbo opposée à la tendance d’Affi N’guessan qui pour l’heure est le seul président reconnu du Front Populaire ivoirien, aux dires de Sam l’africain.

«Les policiers n’ayant pas d’arguments juridiques, et ayant fini de faire des tirs de sommation, le président Abou Drahamane Sangaré demande aux militants de rebrousser chemin et rentrer chez eux pour les uns et sur Abidjan pour les autres. Nous vous redonnerons une autre date et nous reviendrons à Adzopé» rapporte un témoin au site ivoiretimes. Aucun blessé ni de casse à déplorer nous rapporte t-on.

Laurent Akoun cadre du parti et ressortissant d’Adzopé s’est dit non étonné de la tournure des événements, il se désole néanmoins du caractère non républicain de l’annulation.

« Ils (le pouvoir, ndlr) prennent des décisions d’annulation brutales sans aucun fondement juridique, sans arrêté sans aucun acte pour utiliser la force Républicaine » explique t-il à nos confrères de Koaci.
Abou Drahamane Sangaré devait délivrer publiquement un message du président Laurent Gbagbo, emprisonné à la Haye depuis la fin de la crise post-électorale.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->