Découvrez la première mosquée dirigée par une femme.

1

C’est une révolution dans l’histoire de la religion musulmane. Elle vient des femmes musulmanes de la Scandinavie soulevant ainsi le voile sur la traditionnelle question: peut-on, oui ou non, accorder à une femme le rôle d’imam ?

Sa fondatrice,  Sherin Khankan  est née au Danemark. Son papa est un  syrien et sa mère, une finlandaise.  La mosquée a ouvert ses portes à Copenhague avec pour objectif  de remettre en question « les structures patriarcales ».

Publicité

En Scandinavie, la mosquée Mariam, dirigée par une femme n’a pas accepté aux hommes de prendre part à la toute première prière qui s’est déroulée vendredi dernier. Un refus qui s’inscrit dans la dynamique du projet « féministe islamique » voulu par ses fondatrices  en vue de lutter contre l’islamophobie.

En refusant aux hommes de prendre part à la prière de vendredi, cela s’explique par le « refus de la majorité de la communauté qui voulait une prière du vendredi exclusivement pour les femmes », a expliqué Sherin Khankan, Alors que la fondatrice, actuellement en formation pour devenir imam,  avait souhaité au départ ouvrir une mosquée où les femmes imams pourraient prier face à une audience mixte.

L’ouverture de cette mosquée baptisée « Mariam », vise à montrer aux femmes musulmanes,  qu’elles peuvent « prendre le pouvoir ». Lors de sa toute première prière,  une soixantaine de femmes, dont la moitié de musulmanes, avaient pris part au prêche de l’imam Saliha Marie Fetteh.

Il faut le souligner, l’islam est au cœur du débat politique au Danemark,  un pays qui jusque-là, est resté par les manifestations violentes dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet publiées en 2005 par le quotidien Jyllands-Posten.

Yao Junior L.


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->