Un Banquier Camerounais explique comment la France exploite l’Afrique à travers le Franc CFA

26

Le banquier Hervé Emmanuel Nkom lors d’une interview dans une télévision privée Camerounaise, a essayé de démontrer comment le France exploite l’Afrique à travers le Franc CFA.

D’abord, le banquier Camerounais estime que le franc CFA est une sous-monnaie française qui se trouve dans les trésors publics français. Dans les échanges commerciaux, c’est la France qui profite des intérêts et des bénéfices  parce que c’est elle qui fixe les règles, l’Afrique Francophone qui est sous l’emprise du Franc CFA subit tout simplement.

Publicité
 

Par ailleurs notre banquier explique que, le franc CFA permet à la France de continuer à garder sa place de premier partenaire économique de la zone CFA, malgré la montée en puissance de la Chine.

Notre Banquier ajoute qu’il existe un puissant lobby des investisseurs Français en Afrique qui enregistre des bénéfices colossaux. Il s’agit de Bouygues, Total, Bolloré, CFAO etc. La suppression de ce système du Franc CFA entraînerait d’énormes baisses de leur chiffre d’affaires et des bénéfices enregistrés.

Donc il est difficile, voire impossible de quitter les franc CFA en Afrique au regard de ce que cette monnaie produit comme bénéfice pour la France. Les Africains doivent-ils continuer à croiser les bras au regard de cette exploitation de la France qui n’a que trop durée ?

 

Publicité

 

 

(Visited 3 430 times, 2 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

26 commentaires

  1. c’est un pays que je déteste de tout cœur..des imcapables..fondé sa richesse sur autrui? ils sont tellement cupides…si seulement quelqu’un pourrait leurs donner une bonne leçon…la france,un pays construit sur des cadavres,le malheur,l’escroquerie..puffffffffff! disons non au fcfa,disons non aux tricheurs…Mon rêve,c’est qu’un jour, les migrations soient vers l’Afrique….

  2. si kadaffi a ete tue tout simplement le type cherchait a tout pris cree une mnnaie autre que notre fardo qui est le franc cefa,les francais ne vn pas permetre que le cefa puisse leurs echapper.n ya que Dieu qui p ns aider.

  3. WE KNOW THAT OUR BEING UNDER THE FRENCH AND THE CFA IS ONE OF THE WORST THINGS THAT OUR GREAT GRAND FATHERS HAD EVER MADE.WE EQUALLY KNOW THAT OUR GOUVERMENT REPRESENTATIVES WHERE IN FRANCE TO SETTLE THIS ISSUE.BUT WE THE POPULATION DID »T HAVE ANY FEED BACK ON WHETHER WE ARE STEPPING OUT THIS CAUSE OUT OR NOT.BUT I JUST BELIEVE THEY DID NOT GO THERE TO COLLECT TIPS IN ORDER TO FORGET ABOUT THE MATTER BECAUSE IF IT IS THE CASE THEIR GENERATIONS TO GENERATIONS WILL BE HELD RESPONSABLE FOR SELLING OUR NATION THE SECOND TIME.

  4. c’est tout afait réelle et connu de tous meme si on ferme la yeux sur sa,ce banquier à juste reveler une réalité qui handicape l’economie Africaine et son developpement

  5. la solution on la connait tous nos dirigeants sont conscients de la situation mais ne font rien c est nous africains landa de prendre notre destin en main pour un reel developpement et un respect de l homme africain en sanctionnant nos dirigeants corrompus dans les urnes la democratie c est possible il suffit d etre unie comme la ete le senegal contre wade le peuple en sortira toujours puissant et muri

  6. avec ces president economiste qui savent et parle de d’evolution sans meme mentionné ce gros probleme de frcfa on va pas allé de l’avant

  7. pulchérie sur

    Mr le banquier, proposez nous quelque chose au lieu de nous dire que nous sommes définitivement condamnés à être exploités et à vivre dans la pauvreté

  8. Zale Lafrikain sur

    Merci M. le Banquier ton analyse est pertinent mais je pense qu’on est plus au moment des dénonciations mais plutot celui des solutions. Le problème de l’Afrik aujourd’hui c’est d’agir, agir dans le sens d’apporter des remèdes aux souffrances des populations du continent.
    Nous savons tous qu’on ne peut pas se développer avec cette monnaie dont meme les français n’utilisent plus, c’est juste un moyen pour la france d’asseoir sa domination sur ses anciens colonies. On n’est pas trop conséquent en continuant à dénoncer, il nous faut un reveil des mentalités et un engagement sans faille pour faire face à toutes ces oppressions.
    Il faut que les masses populaires se lèvent pour dire à nos dirigeants corvéables et maléables à souhait que j’appellle des « sous préfets » à la tete de nos pays pour le compte de l’occident, qu’on en a marre de supporter cette situation indigne et méprisable de pauvreté, de misère, de dépendance, de soumission et d’exploitation sur un continent dont la richesse est inestimable.
    L’Afrik est malade de ses dirigeants et par conséquent seul le bas peuple doit le soigner parce que personne ne viendra changer l’Afrik à la place des Afrikains. Unissons nous, organisons nous et menons ce combat non pas pour nous seulement mais, nous avons le devoir, la responsabilité et la lourde dette de faire ce sacrifice, pour le Grand Salut de nos enfants et la lutte de nos aieuls comme Sankara, Lumumba, Mandela, Cheikh Anta, Nkrumah, Kenyatta, Sékou Touré, et j’en passe..

    Le Continent ou La Mort Nous Vaincrons! Merci Camarade.

  9. Ces critiques viennent de coûter le poste ministériel du professeur Kako Nouboukpo au Togo. Le nouveau gouvernement est connu depuis hier, et le pr a perdu son poste de ministre de l’évaluation et de la prospective. Nous ne devons pas baisser les bras. Le pr Nouboukpo doit continuer la lutte et il a le soutien de la jeunesse Togolaise.

  10. Ne soyons pas fatalistes! N’ECOUTER PAS LES CORROMPUS PAR LA FRANCE! Rien n’est impossible! « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa revolte ne mérite pas qu’on s’appitoie sur son sort »dixit Thomas Sankara.Alors si nous nous soucions de l’avenir de l’Afrique,de nos descendants nous n’avons pas droit à l’erreur! Nous devons lutter pour acquerir notre indépendance réelle,économique. » Seul la lutte libère » dixit encors Thomas Sankara. Alors mon cher Banquier revoyez votre copie.

  11. Ismopiner sur

    La seule façon de pouvoir nous détacher de cette: c’est d’avoir un nouveau Gbagbo au sens qu’il s’oppose à la France, en créant une nouvelle monnaie. très malheureusement!!!

  12. christian sur

    Les occidentaux en général et francais en particulier visent d’abord les intérêts de leurs ressortissants; ce que les africains ne font pas.

  13. anasth atchou sur

    Les français profitent enormement de nous pour être ce qu’ils sont aujourd’hui.sans notre participation intermediaire,ils ne seront rien car ils perdront totalement leur rang surtout au côté économique.Si un président se montre un peu intelligent,ils font tout pour le destabiliser.Mais ce qui est certain est que,le soleil du changement apparaîtra un jour en Afrique

  14. Benjamin wanessou sur

    A qui la faute nous sommes les seul responsable de ce que ns subisn qui peux faire ton bonheur si ce n ‘est pas tw mmeme les africains reves ba tandisque les francais reves 10 fois plus haut oooooooh l’afrique ou allons ns qu’allons devenir notre avenir depand de ns meme oh Dieu inspire ns.

  15. on les fia prkoi.on doit creer notre monnaie.il est inadmissible k un pays pauvre e tres endette continue a garnir les comptes des operations d’une grande puissance telle k la france.d’ailleurs ns n sommes pas ppte mais c eux ki ns ont rendu comme ca.trop c trop

  16. pour changer la done il faut arriver au sommet de l ‘etat; Alors que une fois au sommet de l’etat,si tu touche a se probleme ,tu sera renversé par un coup de force donc voila un peu le blem

  17. n’oublions pas que pour les pays colonisateur,nous sommes des outilles de manitention qualifier sur tout les plans,et ils ont mis a notre un moyen de surveillance individuel pour mieux nous controler,nous n’avons pas nos propre moyen de communication securisee,nous ne pouvons appliquer dans nos pays nos propres loi qui convient a nos pays,mais, aujaurd’hui,notre seules sauveur se le bon dieu qu’ils connaissent et qu’ils ignorent meme son existance,et nous sommes dans les derniers moment de leur pouvoir.

  18. en dehors du franc CFA les français profite de nous le cintriple de ce que l on reçoit d eux.il viennent chez nous m importe comment , mais c est TT le contraire pour aller chez eux.moi j appelle ça; l exploitation de l Afrique. il son venu comme les missionnaire alors qu’il sont les mercenaires

  19. Mesquin Nkubi sur

    Bonjour! Je suis de la nationalité Congolaise de Kinshasa qui évolue au Brésil actuellement.

    Vous avez parfaitement raison est surtout premièrement noir que nous somme on est obligé d’être aveuglé jusqu’à ce poinds, pour n’est pas perdre le peu qu’on à, les investisseurs étrangers en Afrique ils ont pour bute de faire chuté ou faire perdre nos momies face a leurs.

    Si non pour moi il y a pas un pays Africain qui est dépendant tous on est en plein’ colonisation.

Laissez une réponse