Etats-Unis: un noir-américain abattu par une dame blanche de la police…(Vidéo)

1

Un nouveau cas de violence policière sur un homme noir fait rejaillir les tensions raciales aux Etats-Unis.
Vendredi 16 septembre 2016, Terence Crutcher, un noir américain, a été abattu par une dame, Betty Shelby, officier de police, alors qu’il regagnait son véhicule dans l’Oklahoma. Les premiers éléments de l’enquête établissent que, Terence Crutcher n’était pas armé et qu’il ne présentait aucun signe de menace.

Tout est parti d’un signal que Betty Shelby a lancé au 911, indiquant qu’un véhicule est en marche au milieu d’une route menant à Tulsa et qu’il bloque la circulation. Elle déclare par ailleurs qu’un « homme est sorti en courant du véhicule« . Etant arrivée la première sur les lieux, elle est rejointe par ses collègues. C’est elle qui va tirer le coup fatal sur Terence Crutcher.

Publicité
 

Un témoin qui a suivi toute la scène déclare que: « La police de Tusla a tiré sur Terence Crutcher et l’a tué hier soir. Il n’était pas armé et avait juste un problème avec son véhicule. »

Lors d’une conférence de presse lundi 19 septembre, Chuck Jordan le responsable de la police locale a indiqué que l’officier Betty Shelby avait signalé le refus de coopération de Terence Crutcher. Mais cette version n’est pas convaincante au regard de la vidéo diffusée lundi par la police de Tulsa.

Celle-ci présente Terence Crutcher qui retourne à son véhicule les mains en l’air, suivi de quatre policiers. L’homme se dirige vers la portière du côté conducteur et y reste un moment, avant de s’écrouler, après avoir été atteint mortellement d’une balle. Les officiers sur place déclarent que l’homme avait passé ses mains à travers la vitre ouverte de son véhicule, ce qui avait contraint l’officier Shelby à tirer. Mais la vidéo diffusée remet en question les déclarations de la police.

Lors de la conférence de presse, le chef de la police locale a indiqué « qu’aucune arme n’avait été trouvée sur le suspect ni à l’intérieur de son véhicule« . Il a également indiqué que l’officier Shelby était suspendue, le temps de l’enquête.

La sœur de la victime, Tiffany Crutcher, a expliqué que son frère a été assassiné suite à « la négligence, l’incompétence et l’insensibilité » de la police du comté. D’après l’avocat de la famille Crutcher, «  Terence était juste en difficulté avec son véhicule, et c’est tout. »

Publicité
 

Lundi dernier, des manifestants se sont réunis devant le tribunal du comté de Tusla, scandant « Hands up, don’t shoot » (« Mains en l’air, ne tirez pas). La candidate démocrate Hillary Clinton a réagi sur Twitter mardi 20 septembre, indiquant qu’il y avait encore « beaucoup de travail à faire« : « Un autre homme noir non-armé a été tué lors d’une bavure policière. Ceci devrait être intolérable. Nous avons beaucoup de travail. »

(Visited 2 022 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. voici l’image de gens qui a dit que ils sont des occidents comunauté international il tirer sur leurs propre resortisant.et maintenant silence total ala part de human right et amnitie international.pour eux ils chercher a creér des troubles en afrique.regardez les gens qui a dit que nous sommes des singes entre les blancs et les noirs qui est le vrais singes?

Laissez une réponse