USA: condamnation à mort pour Dylann Roof …Les raisons!

2

Dylann Roof, est un jeune américaine de 22 ans, qui a été condamné à mort mardi dernier, par un tribunal de la Caroline du Sud. A l’unanimité, les 12 jurés sont tombés d’accord sur cette condamnation. De plus, les jurés n’ont pas trouvé des circonstances atténuantes sur les facteurs aggravants concernant les homicides du coupable.

L’on se souvient encore de la scène macabre dans la nuit du 17 juin 2015, dans une église de Noires de Charleston. Dylann Roof, ce fanatique de 22 ans avait volontairement assassiné 9 fidèles. Un crime raciste dont il n’a jamais regretté. Au contraire il a toujours justifié « valablement » son acte.

Publicité
 

Ce jeune solitaire amaigri avait ouvert le feu à 77 reprises sur les paroissiens, Plusieurs fidèles ont été atteints par balles dont 9 sont morts sur le coup. «Vous violez nos femmes et vous vous emparez de notre pays. Vous devez partir», avait-il déclaré en rechargeant son arme.

A l’écoute du verdict, il n’a montré aucune émotion. Il avait d’ailleurs assuré lui-même sa défense durant les derniers jours du procès. Selon les témoignages, ce jeune blanc était animé d’une profonde haine envers la race noire. En décembre, dans son réquisitoire, le procureur avait souligné la «haine écrasante» de l’accusé envers les innocents noires.

Lors du procès, une chose qui a surpris tout le monde, c’est le fait que le jeune homme a même désavoué son avocat, qui aurait aimé le qualifier de «prisonnier délirant». Mais ce dernier s’est carrément offusqué à cette piste de son avocat. «Il n’y a rien qui cloche chez moi sur le plan psychologique», a lancé le tueur. «Je n’ai pas versé de larmes pour les innocents que j’ai tués»

Publicité
 

Sur ses photos présentées comme des pièces à conviction, on peut voir Dylann Roof portant une cagoule du Ku Klux Klan où brûlait le drapeau américain. Dans un texte rédigé dans sa cellule de prison, le jeune homme affirme n’avoir jamais «versé une larme pour les innocents» qu’il a tués.

Pendant les audiences, il avait même porté des chaussures affichant des symboles racistes. Au regard de la conduite de l’accusé et de sa grave violation de la loi, un seul membre du jury ne pouvait s’opposer à sa peine de mort, sinon il aurait été condamné à la réclusion à perpétuité réelle.

(Visited 2 704 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. wallahi maudit soit lui.jusqu’à quand cela changera pour une fois de bon. toujours le racisme par ci par la.C’est maintenant que nous voyons la vraie justice.

  2. Je me pose la question de savoir , pourquoi la race blanche se mordre le doigt, pourquoi la race blanche malade qu’ils sont se nourrit de la haine envers la race noire que nous sommes? Qd est ce que ce phénomène de racisme va t’il s’arrêter ? Il faut que ce crimenel soit condamné à mort sans cela la justice n’est en aucun cas respectée. C’est malheureux , vraiment malheureux pour la race blanche.

Laissez une réponse