50 Cent et The Game: Les deux rappeurs enterrent la hache de guerre

1

50 cent et The Game sont présentés comme les deux rappeurs ayant entretenu le clash le plus long de l’histoire du rap. Tout avait commencé en 2000, The Game s’embrouille avec son patron 50 Cent suite à la sortie de son album The Documentary. 

Alors que la plupart des gros singles ont été écrits par 50 cent, the Game les lui a gentiment subtilisés. Ce qui a suscité de graves tensions entre les deux rappeurs. La faute est surtout du au refus de Game de s’impliquer dans les embrouilles du label, et notamment la guerre ouverte avec Nas.

Publicité

A partir de là, il s’en est suivi une quasi décennie de piques de tout genre, soient au total plus d’une centaine de titres disséminés sur différents albums, mixtapes et freestyles. Tandis que beaucoup pensaient que Jayceon Taylor (Game) et Curtis Jackson (50 Cent) irréconciliables, depuis deux ans maintenant la guerre entre les deux rappeurs semble diminuer en intensité.

L’on se souvient que depuis  2016,  The Game a toujours été celui qui a le plus fait table rase de ce passé tumultueux. Il a d’ailleurs été vu à l’un des showcases de 50 Cent dans une boite de Los Angeles, le Playhouse.

50 Cent et The Game: Les deux rappeurs enterrent la hache de guerre

Au mois de mars de la même année 50 Cent et The Game se sont retrouvés par hasard au strip club Ace of Diamonds de L.A. où The Game en a profité pour prendre le micro et déclaré devant la foule : « Je suis cool avec 50 cent, ce qui s’est passé c’était il y a 12 ans ».

La semaine dernière, dans la nuit de mercredi, les deux rappeurs ont été filmés, à l’occasion de l’anniversaire du basketteur des Houston Rockets James Harden. Ils étaient alors en train de s’échanger quelques mots à l’oreille. Il est donc clair que pour 50 cent et The Game, c’est le retour à la paix.

 

Publicité


crédit photo: vibe

 

50 Cent et The Game: Les deux rappeurs enterrent la hache de guerre

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
X