Afrique

Bénin : plus de 70 tonnes de médicaments  saisis, 109 personnes aux arrêts!

80 tonnes de médicaments saisies et 109 personnes arrêtées au marché Dantokpa. Tel est le  résultat au terme d’une opération de démantèlement des réseaux de vente de médicaments de contrebande au Bénin. Lancée vendredi dernier au cœur du marché Dantokpa  de Cotonou, l’opération a donné des résultats escomptés.

Au marché de Dantokpa, il y a un lieu nommé « Adjégoulè», spécialisé dans la vente des produits pharmaceutiques. Le montant des produits saisis, est estimé par les vendeurs à «Adjégoulè» à plus de 4 milliards FCFA.

Publicité

Les autorités font croire que l’opération ne vise qu’un seul but : aider à sensibiliser les populations aux effets nuisibles de la consommation des médicaments vendus en dehors du circuit réglementaire. Aussi, elle permet de démanteler les réseaux de trafiquants de faux médicaments.

L’arrestation et la saisie d’importantes tonnes de  médicaments ne met pas  fin à l’opération.

Elle va se poursuivre  de façon continue sur toute l’étendue du territoire national.  Les autorités béninoises se réservent le droit d’ordonner des frappes à tout moment et en tout lieu jusqu’à éradication du commerce illicite de faux médicaments, ont indiqué les responsables gouvernementaux. Le ministère béninois de la Santé a tiré une leçon de cette opération qui, si elle est appliquée, peut contribuer à mettre un terme à la commercialisation des médicaments de rue. Il s’agit pour le ministère de la Santé, d’installer dans les semaines à venir, de jeunes pharmaciens afin d’élargir la couverture du territoire en pharmacies.

Au Bénin,  la lutte contre la vente illicite des médicaments prend une allure trop inquiétante. Elle s’est transformée en un véritable serpent de mer dans les mains de tous les gouvernements successifs depuis le renouveau démocratique.

Alors que l’histoire nous renseigne que c’est le  Bénin qui avait abrité l’événement marquant de cette lutte sur le continent africain, avec l’appel dit de Cotonou, lancé par le président Chirac  en 2009. Plusieurs chefs d’états africains étaient présents à la cérémonie.

Pub


Yao Junior L

Tags

Articles similaires

5 commentaires

  1. A mon avis,c’est une bonne idée,mais sachons que ça ne peut jamais marcher,puisque tout le monde n’est pas opulent/e

  2. Le Bénin, mon cher pays, j’ai bien envie de dire félicitation à tous ceux qui ont œuvrés dans le bon ses à cette traque police-gendarmerie contre les médicaments dangereux, vendus dans nos rues au vue et au sue de tout le monde. Je nous connais dans ce pays ou le ridicule ne tue pas.

    Il faut aller plus loin encore dans cette lutte empêcher par tous les moyens la venue sur notre terre ces produits.
    Je propose que cette guerre ne s’arrête pas seulement au sud, mais aussi dans les zones les plus reculées dans le nord et d’essayer d’installer des pharmacies où des points focaux pour certaines pharmacies.

    Vive le Bénin!!! Vive le Bénin révélé!

  3. bon moi je ne m’en fiche pas mal de ce que fait le nouveau régime. surtout que c’est pour le bien être de la population béninoise.Merci Patrice Talon. P.PB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer