beninCommuniquésDéveloppement personnelTogo

Gozem et la SFI s’associent pour financer 6000 chauffeurs de moto-taxi au Togo et au Bénin

Gozem et la Société Financière Internationale (SFI) s’associent pour financer 6000 chauffeurs de moto-taxi au Togo et au Bénin.

Gozem et la SFI s’associent pour co-développer un projet de 10 millions de dollars qui permettra aux conducteurs de moto-taxi au Togo et au Bénin d’accéder à un financement abordable pour acheter des motos dans le but d’augmenter leur revenu net. Un autre volet du projet concerne également les motos électriques qui pourraient, sur le moyen-long terme, remplacer les motos à essence. En effet, leur adoption à grande échelle permettra non seulement de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi les conducteurs pourront économiser de l’argent grâce à la réduction des coûts d’énergie et d’entretien.

On compte environ 12 millions de conducteurs de moto-taxi en Afrique de l’Ouest et Centrale qui opèrent dans une économie essentiellement informelle. La majorité de ces derniers n’ont pas accès aux banques traditionnelles et aux institutions de microfinance afin de financer leurs véhicules. Ils s’en remettent plutôt à des prêteurs qui appliquent des taux d’intérêt élevés, souvent supérieurs à 70 % par an.
L’application mobile Gozem présente multiples services dans une même interface : transport à la demande, livraison de repas et colis, paiement par portefeuille digital. Parce que le transport a toujours été le pilier des activités de la start-up, Gozem a mis au cœur de sa stratégie les chauffeurs, communément appelés Champions. Gozem a lancé des initiatives clés afin de s’aligner avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) en ce qui concerne la promotion d’une croissance économique inclusive et un travail décent pour tous. L’objectif est d’aider les chauffeurs à augmenter leurs revenus
et à réduire leurs coûts d’exploitation. Depuis 14 mois avec son programme V+, Gozem a fourni un financement abordable à plus de 2000 conducteurs pour acquérir des véhicules. Le programme V+ incarne l’ambition de Gozem de construire un écosystème digital africain qui améliore la qualité de vie de ses Champions. Grâce à ce partenariat, Gozem et la SFI pourront financer de nouveaux véhicules pour
6000 conducteurs et construire une plateforme qui permettra à Gozem d’en financer
des millions d’autres.

Au cours des 12 prochains mois, Gozem et la SFI travailleront également ensemble pour tester les motos électriques dans les conditions d’exploitation des moto-taxis. L’ambition est également de construire un réseau destations d’échange de batteries vertes au Togo et au Bénin pour démontrer que les motos électriques peuvent faire économiser de l’argent aux conducteurs. « Gozem a vraiment changé ma vie ! Grâce à l’application, je gère mieux mes finances et j’ai pu terminer la construction de ma maison. Ils m’ont fait confiance comme personne auparavant en me prêtant de l’argent pour acheter 2 motos. La société a également donné à mon épouse l’opportunité de participer à une formation en entrepreneuriat dédiée aux femmes. Aujourd’hui, je me sens très fier de faire partie de cette belle aventure avec Gozem », déclare Yaotse Francis Eteh, Champion moto à Lomé, au Togo.
« Afin de financer le remplacement de leurs véhicules, les conducteurs de moto-taxis en Afrique de l’Ouest et Centrale ont besoin d’avoir accès à des facilités de crédit d’une valeur de 3 milliards de dollars par an. Nous sommes donc ravis que la SFI fasse confiance à Gozem pour être à l’avant-garde du développement de financements abordables à ces communautés mal desservies », déclare Grégory Costamagna, cofondateur et co-PDG de Gozem.
« Les véhicules électriques ont le pouvoir de transformer le marché du moto-taxi en Afrique occidentale et centrale en réduisant les émissions de carbone et les coûts d’exploitation pour les conducteurs. En travaillant avec Gozem, nous augmentons les solutions de financement abordables et écologiques pour que les conducteurs de moto-taxi passent aux motos électriques. Nous espérons que l’investissement de la SFI en faveur de ces communautés mal desservies encouragera d’autres investisseurs et va permettre d’accélérer la réduction de la pauvreté et des émissions de gaz à effet de serre sur ces marchés », a déclaré Aliou Maiga, directeur régional de la SFI pour l’Afrique occidentale et centrale.


A propos de Gozem
Gozem est la super app de l’Afrique. L’application, disponible sur Android et iOS, regroupe une multitude de services notamment de transports, d’e-commerce, de livraison et de services financiers à ses 3 types de clients de l’Afrique subsaharienne francophone : les consommateurs, les prestataires de transport ainsi que les entreprises. Gozem opère actuellement dans 13 villes du Togo, du Bénin, du Gabon et du
Cameroun avec plus de 1 million de téléchargements et plus de 10 millions de courses effectuées depuis son lancement en 2018.
Site web : https://www.gozem.co

A propos de la Société Financière Internationale (SFI)
La SFI – membre du Groupe de la Banque Mondiale – est la plus grande institution mondiale de développement axée sur le secteur privé dans les marchés émergents. Présente dans plus de 100 pays, elle utilise son capital, son expertise et son influence pour créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2021, la SFI a engagé un montant record de 31,5 milliards de dollars en faveur d’entreprises privées et d’institutions financières dans les pays en développement, tirant parti du pouvoir du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et stimuler la prospérité partagée, alors que les économies sont aux prises avec les impacts de la pandémie de COVID-19. Pour plus d’informations, visitez le site www.ifc.org

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page