À la Une Afrique Société

A 70 ans, elle devient la femme la plus âgée d’Afrique à donner naissance, après avoir accueilli des jumeaux

Une Ougandaise de 70 ans a donné naissance à des jumeaux après être tombée enceinte grâce à un traitement de FIV. 

Safina Namukwaya est devenue la femme la plus âgée à avoir accouché en Afrique après avoir accouché des jumeaux mercredi après-midi 29 novembre, a annoncé le Women’s Hospital International and Fertility Center de Kampala, la capitale ougandaise. 

Les médecins de l’hôpital ont déclaré que la mère et ses deux bébés se portaient bien après l’accouchement par césarienne.

« Cette histoire ne concerne pas seulement la réussite médicale ; il s’agit de la force et de la résilience de l’esprit humain », a déclaré l’hôpital.

Safina Namukwaya, Nenek Usia 70 Tahun dari Uganda Melahirkan Anak Kembar,  Rekor Baru di Afrika - TribunNews.com

Mme Namukwaya a déclaré à la chaîne NTV qu’il s’agissait de son deuxième accouchement en trois ans, après avoir donné naissance à une fille appelée Sarah en 2020.

La mère a déclaré qu’elle avait souffert de complications et de difficultés au cours de sa grossesse, notamment le départ du père de ses enfants. 

« Les hommes n’aiment pas entendre que vous allez avoir plus d’un enfant », dit Mme Namukwaya. « Même après mon admission, mon homme ne s’est jamais présenté. » 

Mme Namukwaya a déclaré que dans le passé, elle avait fait des fausses couches, perdu son mari dans les années 1990 et été confrontée à la stigmatisation au sein de sa communauté pour ne pas avoir d’enfants.

Woman gives birth to twins at 70

« Une fois, un très jeune garçon m’a chahuté en disant que ma mère m’avait maudit de mourir sans enfant », a-t-elle déclaré.


Mme Namukwaya avait révélé après la naissance de son premier enfant qu’elle avait été jugée pour ne pas avoir accouché après 40 ans de tentatives. 

« Beaucoup de gens m’ont jugée et maltraitée parce que j’étais stérile, mais j’ai décidé de tout laisser au Dieu Tout-Puissant qui a finalement répondu à mes prières », a-t-elle déclaré peu après la naissance de sa première fille en 2020.

En 2019, Erramatti Mangayamma, originaire d’Inde, a donné naissance à des jumeaux par FIV à l’âge de 74 ans, devenant ainsi la mère la plus âgée du monde. 

Mangayamma, de l’État d’Andhra Pradesh, a donné naissance à deux petites filles en bonne santé avec son mari de 57 ans, Sitarama Rajarao à ses côtés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *