A 90 ans, elle reprend le chemin de l’école

1

Puisqu’il n’est jamais tard pour mieux faire, et qu’il n’y a vraiment pas d’âge limite pour s’instruire. Priscilia Sitienei âgée de 90 ans a jugé opportun de s’inscrire dans une école primaire de son village Ndalat au Kenya, dans le but de savoir lire et écrire.

Publicité

Dans sa classe elle ne côtoie que des enfants qui ne peuvent être que ses arrières petit fils. Elle est dans la même classe que ses 6 arrières petits enfants. C’est comme ça, que chaque matin, elle se rend dans son école pour suivre les cours dont entre autres l’anglais, les mathématiques, le théâtre et tant d’autres.

Il faut rappeler que la grand-mère est très adulée par tous les enfants de l’école qui la chahutent et s’amusent avec elle. Quand on lui demande pourquoi suivre des cours à son âge, elle répond de façon ludique, « Je veux inspirer les enfants et leur donner envie d’avoir une éducation » dit-elle. Et quand à la question qui justifie ce rattrapage à cet âge, elle justifie en disant : « je veux lire la bible »

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---