Burkina FasoSanté
A la Une

Coronavirus: le Burkina Faso libère 1207 détenus

Quelques 1207 détenus auraient été graciés au Burkina, par le président Roch Marc Christian Kaboré en vue de stopper la propagation du coronavirus dans son pays qui déjà enregistre 318 cas confirmés, 16 décès et 66 guéris.

«Cette remise de peine concerne 1207 personnes qui feront l’objet d’un accompagnement pour leur réinsertion sociale», a déclaré le ministre de la Communication Remis Fulgeance Dandjinou, à l’occasion d’un point de presse.

Publicité

Et d’ajouter que «les bénéficiaires ont été choisis au regard de leur âge avancé, leur état de santé et de l’accomplissement de la moitié de leur peine».

Aucun condamné pour «acte de grand banditisme, d’excision ou de terrorisme» n’a été libéré dans cette vague, indique le ministre.

Depuis la détection des deux premiers cas, le 9 mars dernier, le pays de Thomas Sankara enregistre à cette date 288 cas confirmés avec 16 décès. Une cinquantaine de personnes ont été déclarées guéries.

Un état d’urgence sanitaire a été décrété avec un couvre-feu lancé, les rassemblements de plus de cinquante personnes interdits, les frontières fermées, tout comme les marchés, les écoles et les lieux de culte.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page