À la UneFootballSport

Accusé de viol aux Etats-Unis, les choses se compliquent pour Cristiano Ronaldo

Les avocats de Cristiano Ronaldo ont fait une dernière tentative pour empêcher la police de remettre au New York Times les dossiers contenant des détails sur le rapport sur le crime, les déclarations et les mandats d’arrêt.

L’ équipe juridique de Cristiano Ronaldo a fait un dernier effort pour tenter d’empêcher la publication de ses dossiers de viol présumé.

Les avocats de la star portugaise ont déposé une « requête en injonction de protection » pour empêcher la police de les remettre au New York Times dans l’espoir de garder les dossiers scellés.

L’équipe de Ronaldo affirme que les 400 articles sont privilégiés et contiennent des déclarations « diffamatoires ».

La légende de Manchester United a été accusée d’avoir violé le mannequin Kathryn Mayorga dans une suite penthouse il y a 12 ans.

Et selon The Mirror , la police est déterminée à publier les informations contenant des détails sur le rapport sur le crime, les déclarations et les mandats d’arrêt.

Ronaldo a nié toutes les affirmations faites sur lui.

Mme Mayorga poursuit le footballeur devant un tribunal de Las Vegas, exigeant 56 millions de livres sterling de dommages et intérêts.

Mayorga affirme avoir été agressée sexuellement au Palms Casino Resort le 13 juin 2009.

La femme de 37 ans a affirmé avoir rencontré Ronaldo à la discothèque Rain, et elle faisait alors partie d’un groupe invité dans sa chambre avant de lui donner des vêtements à utiliser dans le bain à remous.

Cependant, Mme Mayorga allègue ensuite qu’après avoir demandé à partir, le joueur de Manchester United l’a agressée.

Accusé de viol aux Etats-Unis, les choses se compliquent pour Cristiano Ronaldo
Kathryn Mayorga a accusé Ronaldo de l’avoir agressée

Un juge a recommandé que l’affaire soit rejetée après que ses avocats aient omis de divulguer les fichiers qui leur avaient été remis par le pirate informatique Football Leaks.

Pendant ce temps, les avocats de Ronaldo affirment que la procédure est confidentielle et que les avocats de Mme Mayorga ont obtenu « illégalement » les dossiers.


The Mirror a révélé que les avocats de Mme Mayorga avaient demandé que les documents ne soient pas entre les mains de publications tierces, telles que le New York Times, à moins qu’ils ne soient jugés privilégiés par un tribunal.

Les demandes de Mme Mayorga ont été réglées à l’amiable en 2009 pour 375 000 £.

Mais en 2018, elle a lancé une action pour faire annuler le règlement, arguant qu’il avait été signé sous la contrainte ; la police a rouvert l’enquête mais a refusé de poursuivre Ronaldo.

Après que Mme Mayorga a déposé une deuxième plainte en 2018, Ronaldo a déclaré : « Je nie fermement les accusations portées contre moi.

« Le viol est un crime abominable qui va à l’encontre de tout ce que je suis et en quoi je crois. »

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page