Afrique

Ghana: un acteur demande aux présidents africains de prêter serment sur des dieux. Les raisons !

Au lieu de jurer sur la Sainte Bible ou sur le Coran lors des prestations de serment, un acteur de nationalité nigériane,  Pete Edochie, suggère que les dirigeants africains jurent sur des dieux.

Edochie a fait cette annonce lors de sa visite de courtoisie rendue à l’ex-président ghanéen, Jerry John Rawlings. L’acteur de Nollywood est en ce moment au Ghana dans le cadre d’un tournage.

Ghana: un acteur demande aux présidents africains de prêter serment sur des dieux. Les raisons !

Pour expliquer son choix proposé aux chefs d’Etats africains, l’acteur estime que, très souvent, ceux qui prêtent serment sur les deux livres sacrés, une fois au pouvoir, deviennent des corrompus.

Selon Edochie, » Dieu pardonne facilement aux hommes ». Pour cette raison, les dirigeants essaient de profiter de son amour et bafouent leur serment sur la Bible. Or, pense Edochie,  »la clémence de Dieu ne se retrouve pas chez les dieux ». Raison pour laquelle, l’acteur fait cette proposition, celle de prêter serment en jurant sur des dieux.

Ghana: un acteur demande aux présidents africains de prêter serment sur des dieux. Les raisons !

« Les dieux rendent une justice instantanée contre des personnes qui rompent leur serment ou alliance et que par conséquent la sanction immédiate qui suit une désobéissance va dissuader », a expliqué l’acteur du film Nollywood. Et de ce fait, tout dirigeant qui prête serment au nom des dieux, doit avoir en tête qu’une fois qu’il désobéit, la sanction ne va pas tarder. Ce qui va amener  « les politiciens qui détournent l’argent de l’État » à repenser l’engagement qu’ils prennent lors de leur entrée en fonction.

Bien avant sa proposition, le dernier président en date à avoir pris fonction est Adama Barrow de la Gambie. Contrairement à la proposition de Edochie, Adama Barrow a prêté serment sur le Coran

Yao Junior L

Articles similaires

4 commentaires

  1. La démocratie n’est pas acceptable par le saint coran donc le fait de juger avec le coran n’a même pas de sens. Pour cette raison que Dieu ne punit pas ces démocrates jusqu’à la fin de leurs vie il serons jugé. Puisqu’il s’agit de mensonge peut être s’ils prête serment à de faux dieux ils seront punis par l’unique et vrai Dieu pour leurs faire croire que la punition vienne des bois taillé.

  2. Pete a pleinement raison. Les serments de type occidental n’impactent en rien la sincérité des dirigeants africains. C’est comme une simple zwanze. En Afrique, la sincérité d’un serment dépend plus de la cérémonie que de la parole. Enjamber la fourrure d’un léopard ou du sel mis sur une bible serait plus garantissant qu’une petite main posée sur un livre, sacré soit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page