À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Adjoumani à la presse française: « Alassane Ouattara n’a pas bricolé la Constitution pour se faire réélire »

Le RHDP est vraiment en croisade contre la presse française et internationale qui ne dépeint pas la crise ivoirienne comme il l’entend. Après Adama Bictogo, La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle, le Premier Hamed Bakayoko, le ministre de l’Agriculture Adjoumani s’y met. Lui répond au journal le Figaro.

Publicité

Le RHDP fait feu de tout bois pour défendre son régime cible de nombreuses critiques après l’élection controversée du 31 octobre 2020. Parmi les journaux critiques envers le régime Ouattara figure le journal français le Figaro.

Dans un article corsé intitulé « Côte d’Ivoire : Emmanuel Macron face au spectre d’un grand califat africain », le journaliste estime que « depuis l’élection pour un troisième mandat du Président Alassane Ouattara, l’ancienne colonie française est à feu et à sang ». Cette présentation des faits a déplu au ministre Adjoumani.

Pour Adjoumani, « Premièrement, le Président Alassane Ouattara n’a pas bricolé la Constitution pour se faire réélire ». Il en veut pour preuve le fait que « La nouvelle Constitution a été votée en 2016, elle n’a pas été modifiée à la veille du scrutin présidentiel ».

Mieux, Adjoumani a expliqué que « le Président Alassane Ouattara avait manifesté publiquement son intention de ne plus briguer un autre mandat » et « qu’il s’est vu contraint de reconsidérer sa décision de retrait« , après le décès brutal d’Amadou Gon Coulibaly.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page