Sport
A la Une

Affaire de faux passeport : Ronaldinho pourrait passer six mois en prison

Ronaldinho a été avertie qu’il pourrait être détenu derrière les barreaux jusqu’à six mois, alors que se poursuit une enquête déclenchée par l’utilisation d’un faux passeport pour entrer au Paraguay.

L’ancienne star du FC Barcelone et du Milan AC a passé une deuxième nuit dans une cellule de police après s’être vu refuser la liberté sous caution par un juge samedi.

Publicité

Le juge a accepté les affirmations du procureur selon lesquelles il présentait un risque sérieux de fuite s’il était libéré. On pense que le scénario cauchemardesque d’une prison normale a été épargné à cet homme de 39 ans en raison de son statut d’un des meilleurs footballeurs au monde.

Ses avocats devraient faire appel de la décision de l’incarcérer pendant qu’une enquête criminelle se poursuit. Mais l’enquête devrait durer environ six mois et Ronaldinho a été averti qu’il n’y a aucune garantie qu’il sera libéré sous caution tant qu’une décision sur son jugement n’aura pas été prise.

Même s’il est libéré, les autorités devraient lui ordonner de rester au Paraguay jusqu’à la fin de l’enquête.

Le frère de Ronaldinho, Roberto, qui est également entré dans le pays d’Amérique du Sud mercredi avec un faux passeport, est détenu dans le même commissariat d’Asunción, la capitale.

Trois autres personnes, dont un homme d’affaires brésilien qui aurait donné aux deux hommes leurs passeports indiquant qu’ils étaient des Paraguayens naturalisés et deux femmes qui seraient les propriétaires légitimes des documents de voyage, sont également en garde à vue.

Le footballeur et son frère affirment qu’ils ont été trompés. L’avocat de Ronaldinho a déclaré qu’il avait reçu son passeport paraguayen en « cadeau », qu’il avait supposé qu’il s’agissait d’un document « honorifique » sans valeur réelle et qu’il l’avait donné à un fonctionnaire sans réfléchir lorsqu’il est arrivé au Paraguay parce que c’était « la première chose qu’il a sortie de son sac ».

La vie de Ronaldinho a été passée au crible pour de mauvaises raisons depuis qu’il a remporté deux fois le prix du Joueur mondial de l’année de la FIFA ainsi qu’un Ballon d’Or au sommet de sa carrière de footballeur. Il a officiellement pris sa retraite du football en 2018. La même année, il a été contraint de démentir des allégations de bigamie.

Publicité 2

Son passeport brésilien lui a été confisqué après avoir été condamné avec son frère pour avoir construit une plate-forme de pêche illégale sur un lac dans une zone de conservation, mais les procureurs paraguayens ont confirmé en début de semaine qu’ils avaient découvert que son passeport lui avait été rendu et qu’il l’avait utilisé pour quitter le Brésil par un vol en provenance de Sao Paulo.

L’année dernière, il a été signalé qu’il n’avait que cinq euros sur son compte bancaire. La police a fait une descente dans une maison de la famille de Ronaldinho pour saisir des biens afin de garantir le paiement des amendes dues sur la plate-forme de pêche illégale.

En novembre dernier, les policiers auraient saisi trois voitures de luxe de la star ainsi qu’une œuvre d’art du peintre André Berardo. Le frère de Ronaldinho a été condamné à cinq ans de prison en 2012 au Brésil pour blanchiment d’argent et autres crimes financiers.

Crédit photo : mbs

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page