Culture & Loisirs People

Affaire grossesse avortée de Makosso / Créol revient sur les faits et apporte de nouveaux détails

Creol-et-makosso

La chanteuse gabonaise séjourne depuis quelques jours en Côte d’Ivoire pour des raisons personnelles, mais également professionnelles. Durant un passage télé, Créol a avoué avoir avorté d’une grossesse de Makosso. Quelque jours après cette grave révélation, elle revient sur les faits avec d’amples détails.

Alors que les rumeurs d’une relation amoureuse entre elle et le Général Makosso couraient déjà sur la toile, Créol a lancé cette info qui a fait mouche ces derniers jours.

Invitée d’un plateau télé en fin de semaine dernière, elle a révélé au grand public avoir été enceinte du pasteur ivoirien. Seulement la grossesse en question ne serait pas arrivée à termes parque ce qu’elle n’était pas prête à avoir un enfant.

Officiant à nouveau comme invitéd’e un autre média en ce début d’après midi, elle a livré plus de détails sur la fameuse grossesse. Et il ne s’agissait en fait que d’un gros buzz.

Selon Créol, la grossesse désigne ici un animal, qu’elle souhaitait garder avec elle, mais que le Général Makosso aurait refusé.

« il ne s’agissait pas d’un enfant, être humain, mais d’un caniche qu’il ne voulait pas que je garde » a révélé Créol. Voilà donc, fin du suspense, Makosso peut trouver enfin un peu de répit. La nouvelle du bébé avorté avait jeté le discrédit sur l’homme de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *