AsieMonde

Afghanistan: les talibans interdisent aux hommes de se tailler la barbe, c’est contraire à l’Islam

Les talibans ont interdit aux salons de coiffure de la province  d’Helmand en Afghanistan de raser ou de tailler les barbes, affirmant que cela enfreint la loi islamique et que toute personne surprise à enfreindre cette règle sera punie.

Depuis qu’ils ont pris le pouvoir le mois dernier en Afghanistan, les talibans ont infligé de sévères punitions à leurs opposants.

Samedi 25 septembre, les combattants du groupe ont abattu quatre ravisseurs présumés et leurs corps ont été pendus dans les rues de la province d’Herat.

Et maintenant, les barbiers de la capitale Kaboul ont déclaré avoir été mis en garde contre la coupe de la barbe.  

Dans un communiqué publié sur les salons du sud de la province d’Helmand, des officiers talibans ont averti que les coiffeurs devaient respecter la charia pour les coupes de cheveux et la barbe.

« Personne n’a le droit de se plaindre », lit-on dans l’avis, qui a été vu par la BBC.  « Les combattants continuent d’affluer et nous ordonnent d’arrêter de tailler la barbe« , a déclaré un barbier à Kaboul.  « L’un d’eux m’a dit qu’il pouvait envoyer des inspecteurs infiltrés pour nous attraper ».  

Un autre coiffeur, qui dirige l’un des plus grands salons de la ville, a déclaré avoir reçu un appel d’une personne prétendant être un fonctionnaire du gouvernement.  Ils lui ont demandé de « cesser de suivre les styles américains » et de ne pas raser ou tailler la barbe de qui que ce soit.

Lors du premier passage au pouvoir des talibans de 1996 à 2001, le groupe a interdit les coiffures flamboyantes et a insisté pour que les hommes se laissent pousser la barbe.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page