À la UneMonde

Afghanistan: Les talibans mettent en garde les Etats-Unis et le Royaume-Uni

Les talibans n’accepteront pas une prolongation de la mission d’évacuation d’Afghanistan et ont « averti des conséquences » si elle se prolonge au-delà de son échéance. Le président des États-Unis, Joe Biden, devrait décider dès mardi de prolonger ou non la date limite du 31 août pour transporter par avion les Américains et leurs alliés en sécurité.

Le porte-parole des talibans, Dr Suhail Shaheen, a déclaré: « C’est une ligne rouge. Le président Biden a annoncé que le 31 août, ils retireraient toutes leurs forces militaires. Donc, s’ils prolongent, cela signifie qu’ils prolongent l’occupation alors que cela n’est pas nécessaire. »

Publicité

Il a ajouté : « Si les États-Unis ou le Royaume-Uni cherchaient un délai supplémentaire pour poursuivre les évacuations, la réponse est non. Ou il y aurait des conséquences. Cela créerait une méfiance entre nous. S’ils ont l’intention de poursuivre l’occupation, cela provoquera une réaction. « 

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/afghanistan-les-talibans-abattent-chef-police-yeux-bandes-genoux/

Un responsable de l’OTAN a déclaré qu’au moins 20 personnes étaient mortes dans et autour de l’aéroport la semaine dernière alors que des citoyens américains et des Afghans vulnérables tentaient de se rendre à l’installation.

S’exprimant après la déclaration des talibans, l’attaché de presse du département américain de la Défense, John Kirby, a déclaré : « Nous avons vu les déclarations publiques du porte-parole des talibans sur leurs points de vue concernant la date du 31 août, je pense que nous comprenons tous ce point de vue.

Il a ajouté: « L’objectif est de faire sortir le plus de monde le plus rapidement possible, et bien que nous soyons heureux de voir les chiffres que nous avons obtenus hier, nous n’allons pas ralentir nos efforts.

Publicité 2

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/afghanistan-femme-executee-talibans-pour-ne-pas-avoir-porte-burqa/

« L’objectif est d’essayer de faire du mieux que nous pouvons d’ici la fin du mois et comme l’a dit le secrétaire [de la Défense], s’il faut – si nous avons besoin, s’il a besoin – d’avoir des conversations supplémentaires avec le commandant en chef à propos de cette chronologie, il le fera, mais nous n’en sommes tout simplement pas à ce stade en ce moment. »

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page