Nigeria: lancement du tout premier TGV d’Afrique de l’ouest

0

Ce train à grande vitesse que vient de lancer le Nigeria va relier Abuja à Kaduna au nord du pays. C’est une banque chinoise qui a accordé un prêt de 849 millions de dollars à l’État fédéral. Visiblement, le Nigeria veut faire du Rail un moteur économique.

Au Nord du Nigeria, précisément à Kaduna, au quartier de Rigasa, tout s’est métamorphosé depuis qu’une gare ferroviaire est sortie de terre. Celle-ci a révolutionné la vie des habitants de la région.

Publicité

Ce sont des dizaines de passagers qui embarquent wagons flambants neufs en direction de la capitale économique Abuja. L’équipage effectue le trajet dans des conditions très confortables. La climatisation, l’écran télé et un bar dans le wagon VIP permettent aux passagers de se sentir à l’aise pendant le voyage, de se détendre en cas de besoin.

Le prix du billet de train est aussi moins élevé que par la route : 2 200 francs CFA en classe économique contre 3 500 en classe VIP.

Environ 200 000 voyageurs préfèrent déjà ce moyen de transport

Le train parcourt 200 km en deux heures de temps, nettement mieux que les trains nigérians classiques. Lancé en juillet 2016, c’est le premier train à grande vitesse d’Afrique subsaharienne. Toutefois la meilleure garantie de ce train par rapport à la route reste la garantie de la sécurité parce que certains trajets parcourus sont souvent reliés dans la région ou la secte terroriste Boko Haram est très active.

On enregistre souvent des kidnappings orchestrés par des hommes lourdement armés. La route qui mène à la ville de Kaduna est dangereuse et ralentit l’économie avec les attaques de Boko haram.

Publicité


Auteur:

Nigeria: lancement du tout premier TGV d'Afrique de l'ouest

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---