À la Une Afrique Société Sport

Afrique du Sud : une chanteuse accusée d’avoir t.ué un footballeur pour ses biens

La chanteuse sud-africaine Kelly Khumalo a été accusée d’être l’instigatrice du m.eurtre du capitaine des Bafana Bafana, Senzo Meyiwa, avec qui elle avait une relation amoureuse, simplement pour ses biens.

Selon les rapports, c’est Kelly Khumalo qui aurait ordonné l’ass@ssinat de son ancien petit ami, le gardien des Bafana Bafana, Senzo Meyiwa. L’information a été révélée dans un affidavit lu par l’enquêteur principal, le général de brigade Bongani Gininda, à la Haute Cour de Pretoria Nord.

Cinq individus, Muzikawulahlelwa Sibiya, Bongani Sandiso Ntanzi, Mthobisi Prince Mncube, Mthokoziseni Ziphozonke Maphisa et Sifisokuhle Ntuli, sont actuellement jugés pour le meurtre de Meyiwa. L’enquêteur a également révélé que Khumalo tentait de « se débarrasser » de Meyiwa depuis 2013.

Les liens téléphoniques entre Khumalo et les accusés numéro trois et cinq ont été mentionnés, soulevant des questions sur les raisons pour lesquelles elle serait en contact avec des personnes liées au meurtre de son petit ami. Le tribunal a été informé de preuves provenant de téléphones portables, notamment d’une photo d’argent trouvée sur le téléphone de l’accusé numéro trois, Mncube, qui a également été découverte sur le téléphone portable de Kelly Khumalo.

Malgré les allégations accablantes présentées devant le tribunal, les partisans de Khumalo se sont mobilisés pour lui offrir des mots d’encouragement et d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *