Afrique
A la Une

Indignation en Algérie : une fille de 10 ans torturée à mort lors d’une séance d’exorcisme

L’incident a suscité l’indignation dans le pays. Une fille de 10 ans est morte mercredi dernier à Guelma, dans l’est de l’Algérie, lors d’une violente séance d’exorcisme.

Le bureau du procureur de Guelma a annoncé jeudi l’arrestation du « guérisseur » ou raqui. Aucun détail n’a été donné sur les raisons pour lesquelles la jeune fille avait été soumise à cette séance, qui s’est déroulée « dans leur maison familiale. »

Publicité

Selon le bureau du procureur, la victime est décédée à son arrivée aux urgences. « Le corps de la petite portait des traces de coups et de brûlures. Le parquet a ordonné une autopsie et l’ouverture d’une enquête. »

Les exorcistes sont souvent sollicités pour soigner les malades, chasser les démons, assurer la protection des personnes contre le mauvais œil ou venir en aide aux femmes stériles.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont exprimé leur colère, évoquant « une séance de torture » aux mains d’un « bourreau » de 28 ans.

Le correspondant de la radio algérienne dans la ville voisine de Constantine a condamné cet « acte abominable commis par un charlatan. »

« Jusqu’à quand ces crimes vont-ils continuer », s’est-elle interrogée sur sa page Facebook.

Crédit photo : timesfamous

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer