Côte d'IvoirePolitique
A la Une

Amadou Gon décédé, Alassane Ouattara candidat à sa propre succession? Il fait une importante annonce

Ce n’est pas le beau temps chez le président ivoirien Alassane Ouattara. Après avoir disposé ses pions depuis quelque trois à quatre mois, voilà que des pièces de son puzzle disparaissent. Amadou Gon décédé, son vice-président Daniel Kablan Duncan parti… Il est revenu sur sa décision de ne pas briguer un troisième mandat.

Même si beaucoup l’avaient prédit, ce n’est pas forcement de fait. Le président Alassane Ouattara donnait bien l’air d’être sincère sur sa décision phénoménale de ne pas briguer un troisième mandat.  

Publicité

Après avoir en effet modifié et fait adopter sa nouvelle constitution, l’homme qui se voyait donc légalement en droit de briguer un troisième mandat s’est attiré un nom de héros : il n’allait pas passer par cette magouille.

Le jeudi 5 mars 2020, devant les parlementaires réunis en congrès, Alassane Dramane Ouattara au pouvoir depuis 2011 annonce : « Je vous annonce solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération. Je veux transférer le pouvoir d’un président démocratiquement élu à un autre pour la première fois de notre histoire ».

Une semaine après, le président ivoirien choisit son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme porte étendard du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie (RHDP), le parti au pouvoir, à la présidentielle d’octobre prochain.

Mais coup du sort : 04 (quatre) mois plus tard, le 8 juillet 2020 plus précisément, Amadou Gon Coulibaly, rentré quelques jours plus tôt d’un séjour de convalescence en France, est décédé d’une crise cardiaque.

Le décès inopiné d’Amadou Gon Coulibaly bouleverse l’agenda politique du RHDP de Ouattara.  À 04 (quatre) mois de la présidentielle, le parti au pouvoir doit impérativement lui trouver un remplaçant. Le président Alassane Dramane Ouattara souhaite donc se représenter, a-t-on appris.

Publicité 2

« Après le décès du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly, le chef de l’Etat ivoirien n’a pas longtemps hésité. Il vient d’informer son premier cercle de sa volonté d’être candidat à sa propre succession », rapporte africaintelligence.fr dans un article datant du mercredi 15 juillet 2020.

Le dépôt des dossiers de candidature a débuté le 16 juillet et se poursuit jusqu’au 31 août prochain, selon la commission électorale indépendante (CEI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page