À la UneSport
A la Une

Argentine : émeute à la veillée funèbre de Maradona, on déplore un blessé !

La veillée funèbre de la légende du football, Diego Maradona à la Casa Rosada enregistre déjà des émeutes. La star du football est décédée mercredi, à l’âge de 60 ans, dans sa résidence de Tigre, des suites d’une crise cardiaque. Sa dépouille a été transférée dans la nuit de son domicile au siège du gouvernement, dans le centre de Buenos Aires.

Après des adieux intimes avec sa famille, ses amis, anciens footballeurs et quelques autorités de sa résidence, le cercueil a été emporté dans un cortège escorté par la police jusqu’à la capitale de Buenos Aires.

Il a été rejoint par des centaines de fans et d’admirateurs de la légende du football qui ont emprunté l’autoroute pour se rendre dans la capitale de Buenos Aires. La chapelle ardente avec la dépouille de Diego Armando Maradona a été ouverte au public ce jeudi à la Casa Rosada, à Buenos Aires, le siège du gouvernement argentin, en présence de milliers de personnes dans les environs du bâtiment officiel.

Il y a eu quelques troubles lorsque la police a essayé de disperser les personnes qui se trouvaient en dehors de la ligne sur la Plaza de Mayo. Il y avait des bousculades, des courses et des coups. Une personne a été blessée.

Selon les médias locaux, à l’ouverture de la veillée, il y a eu des émeutes qui ont obligé à fermer le siège de la Casa Rosada pendant quelques minutes, bien qu’il fut rouvert plus tard.

Les émeutes ont eu lieu au moment où la police a essayé de disperser la foule en dehors de la ligne établie : il y a eu des bousculades, des courses, des clôtures ont été détruites et certaines personnes se sont battues avec les forces de sécurité. L’un des fans s’est retrouvé avec un visage ensanglanté.

Aussi, de nombreux fans qui se pressent aux portes de la Casa Rosada ont passé la nuit dans les environs en attendant que les portes s’ouvrent pour dire un dernier adieu au numero 10. Certaines sources ont indiqué que, compte tenu du nombre de citoyens qui sont venus à la chapelle, il est probable que tout le monde ne pourra pas entrer, c’est pourquoi des écrans vidéo ont été installés pour que le cercueil puisse être vu de l’extérieur.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page