Showbiz

Arrestation des braqueurs présumés de Kim Kardashian…Explication !

La star de la télé-réalité, Kim Kardashian, avait été braquée à Paris dans un hôtel de luxe dans la nuit du 2 au 3 octobre. Après avoir menacé le gardien de nuit, des hommes masqués et portant des blousons de policiers avaient fait irruption dans sa chambre. Ils avaient ligoté et bâillonné la starlette et l’un d’eux avait une arme de poing. Ils avaient emporté des bijoux estimés à neuf millions d’euros.

Mais depuis lors, l’enquête a vraiment avancé. Après trois mois, une quinzaine de personnes ont été interpellé ce lundi 09 janvier, à l’aube. Ce vaste coup de filet intervient après des semaines de surveillance et de vérifications de plusieurs pistes dans différents milieux de banditisme. Ces hommes, tous âgés d’une quarantaine d’année, sont très défavorablement connus des services de police.

Ces interpellations menées par les policiers de la Brigade de répression du banditisme, appuyés par BRI et par le Raid sont intervenues au Raincy (Seine-Saint-Denis), à Vincennes (Val-de-Marne) à Rouen (Seine-Maritime) ou encore à Grasse (Alpes-Maritimes).

Des perquisitions sont actuellement en cours au domicile des différents suspects qui ont été dans la foulée placés en garde à vue.  Les policiers sont notamment chez un bijoutier rue de Bretagne, dans le IIIe arrondissement de Paris tandis qu’une perquisition à Vincennes vient de s’achever.


L’enquête en cours étant ouverte pour «vol avec arme en bande organisée, séquestration et association de malfaiteurs», la garde à vue de ces suspects peut potentiellement durer jusqu’à 96 heures.

Les enquêteurs disposaient de plusieurs indices pour confondre les auteurs de ce braquage retentissant à l’échelle mondiale au regard de la personnalité de la victime. Ils avaient notamment une trace ADN relevée sur place et d’autres traces retrouvées dans une rue voisine. Un des malfaiteurs qui avait pris la fuite à vélo avait fait tomber un bijou. Une des traces a «matché» avec un individu connu des services de police pour des faits de braquage et des affaires de droit commun, et considéré comme un voyou de grande envergure.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!