AfriquePolitique
A la Une

Assemblée Générale des Nations Unies : Les présidents africains humiliés pendant leur discours-Vidéo

Tout le monde prête attention au débat général qui se déroule sur le podium de la grande salle des Nations Unies à New York. Depuis le début, le 24 septembre, de l’Assemblée générale des Nations Unies, cette rencontre constitue la plus grande plate-forme diplomatique au monde pour mettre en lumière les problèmes qui importent le plus aux pays. Toutefois, tout le monde n’a pas été placé à la même enseigne.

Publicité

Presque tous les présidents africains ont été ignorés au moment où ils ont présenté leurs discours. C’est ce qu’en témoigne la salle remplie de sièges vides, dont très peu étaient occupés par les représentants. Ce schéma s’est répété chaque fois qu’un président africain a prononcé un discours sur le pupitre des Nations Unies.

Quel message les Africains devraient-ils tirer de cela ? Une question que se pose Lusaka Times, un site d’information zambien.

Lusaka Times pense qu’il va s’en dire que, pour les dirigeants du monde, le problème africain n’est pas très important ou que l’Afrique n’est pas un continent qu’il faut prendre au sérieux ou qui mérite du respect et d’attention comme les Etats des autres continents.

Pourtant, l’Afrique est constamment en proie à des difficultés sécuritaires, dues à des actions occidentales, et des difficultés d’ordres sociopolitiques qui ne sont pas que les fruits de la seule mauvaise gestion des dirigeants africains mais aussi de la politique africaine de ces puissances occidentales. Aussi, tous ces « grands Etats » viennent en Afrique, soulignant leur grande admiration pour le continent, leur compassion pour les peuples touchés par des maladies ou la famine.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. Le vote par l’ Assemblee Generale des Nations Unies de la resolution 2145, le 17 octobre 1966 declarant que l’ Afrique du Sud avait failli a ses obligations resultant du mandat qui lui avait ete confie par la SDN pour occuper le Sud-Ouest africain, la revocation du mandat sud-africain dans le Sud-Ouest africain (future Namibie ) par l’ Assemblee generale des Nations unies en 1968, la declaration de l’illegalite de la presence sud-africaine en Namibie par le Conseil de securite des Nations unies en 1970, la confirmation de la revocation du mandat sud-africain dans le Sud-Ouest Africain par un avis consultatif de la Cour internationale de justice le 21 juin 1971, et l’exclusion de l’ambassadeur d’Afrique du Sud aux Nations unies, Pik Botha, par l’Assemblee generale des Nations unies en 1974, mirent a mal cette politique de detente. Pourtant avec ses reformes interieures concernant l’apartheid, sa mediation dans le conflit en Rhodesie et l’annonce d’une conference constitutionnelle dans le Sud-Ouest-Africain John Vorster voulait demontrer sa bonne foi et la volonte de l’Afrique du Sud a s’imposer comme une force de stabilisation.

  2. C’est normale. Comment pourront-ils voir le problème des africains si ces africains eux-même ne savent pas qu’ils ont des problèmes. Des Etats comme les Etats-unis, la France etc, ont pu trouver des solutions à leurs maux et ont réussi à se faire respecter du monde. Mais chez nous, que remarque t-on ? Les veines querelles intestines nous ont déjà permis de réfléchir à notre situation ? Comment pourrons-nous nous imposer si nous sommes divisé, déjà à l’intérieur de nos petits pays que sur le plan continental ? Ce continent doit être maudit. Si non, comment comprendre ? Comment comprendre ce manque de patriotisme ? Cette volonté de grandir ensemble ne peut-elle exister chez nous ? Nous ne savons que nous plaindre, nous lamenter… Eh bien, les autres, ils sont fatigués de nous écouter. Des gens qui à chaque discours ne font que demander, d’appeller à l’aide, des gens qui tout le temps ne savent faire que l’étalage de leurs problèmes; les autres, à un moment donné finiront par se lasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer