Divers

Attaque de Grand-Bassam: Deux Maliens arrêtés dans le nord du Mali

Selon l’AFP, qui relaie des informations de la sécurité malienne, deux Maliens ayant « activement participé » à l’attaque jihadiste du 13 mars contre la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam qui avait fait 19 morts ont été arrêtés dans le nord du Mali.
« Nos services ont arrêté vendredi et samedi dans le nord du Mali deux personnes dont des indices prouvent qu’elles ont activement participé à l’attaque de Grand-Bassam », a déclaré à l’AFP une source de sécurité dans le nord du Mali. Cette information a ensuite été confirmée par plusieurs sources de sécurité.
L’un des deux suspects a été arrêté samedi à Gossi, à 185 km au sud de Gao, la plus grande ville du nord du Mali. Il a reconnu avoir hébergé certains membres du commando à Abidjan et leur avoir fourni une aide logistique avant l’attaque, ont précisé des sources à la gendarmerie de Gossi.
Le deuxième a été arrêté dans la nuit de vendredi à Goundam, localité située à 80 km de kilomètres de Tombouctou (nord-ouest), selon des sources sécuritaires contactées par l’AFP. Il a été identifié comme le chauffeur et bras droit du cerveau de l’attaque de Grand-Bassam, Kounta Dallah, lui-même visé par un « avis de recherche » des autorités ivoiriennes.
Il faut rappeler que quinze personnes ont été arrêtées alors que le principal suspect, Kounta Dallah, est toujours en fuite. Depuis l’attaque les autorités ivoiriennes ont drastiquement renforcé les contrôles à leurs frontières.

Publicité

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer