À la UneCôte d'IvoirePolitique

Attaques contre Blé Goudé: Jean Yves Dibopieu prend position et dénonce une erreur de Gbagbo

Jean-Yves Dibopieu, ancien leader de la FESCI et aujourd’hui président de ICON sort de son silence et donne son point de vue sur les bisbilles incessantes dans la famille pro-Gbagbo. Selon Dibopieu, le camp Gbagbo est en train de commettre une erreur en laissant se propager les attaques contre Simone Gbagbo, Affi N’guessan et maintenant Charles Blé Goudé.

Jean-Yves Dibopieu ne comprend les palabres interminables dans la sphère Gbagbo. Cela est contre-productif, si le camp Gbagbo espère revenir au pouvoir pense Dibopieu. S’il n’est pas contre les nouvelles alliances du camp Gbagbo, Dibopieu estime cependant qu’il est dangereux de créer dans le même temps des fissures au sein de la gauche socialiste.

« Le préalable dans la course à la reconquête du pouvoir serait d’envisager la mise ensemble nécessaire d’avec ses anciens camarades et alliés d’hier car c’est une force sûre. Ni Pascal Affi Nguessan, ni Simone Éhivet Gbagbo et encore moins Charles Blé Goudé ne devraient être déclarés comme adversaires. Une telle considération serait une erreur politique et contre-productive pour le Président Laurent Gbagbo », analyse Dibopieu.

Dibopieu s’insurge contre les accusations de traitrise tout azimut qui ont cours dans le camp Gbagbo. Or aujourd’hui, sur la base des allégations reposant sur des fondements auxquels on n’échappe pas soi-même, on a choisi d’exposer ses compagnons de lutte d’hier. On piétine leur honneur, on froisse leur dignité. La SOLIDARITÉ dans la souffrance et l’épreuve n’a plus de sens pour nous« , dénonce Dibopieu. Qui pense que les siens ont « galvaudé les valeurs pour nous retrouver dans des discours et des attitudes aux antipodes du socialisme.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page