Burkina FasoCôte d'Ivoire

Attaques de Ouagadougou: Le Gouvernement ivoirien dément la fermeture des frontières

Après les attaques qui ont eu lieu au Burkina Faso, des rumeurs faisaient état de la fermeture des frontières avec la Côte d’Ivoire.  Le gouvernement ivoirien a tenu a apporté ce vendredi un démenti formel à cette rumeur propagée sur les réseaux sociaux.

Publicité

« Au nom du Président de la république Alassane Ouattara, je voudrais apporter un démenti formel à ces allégations », a déclaré le ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité,  Sidiki Diakité dans un communiqué lu vendredi soir, sur les antennes de la radiodiffusion télévision ivoirienne ( RTI- télévision, service public).

Poursuivant M. Diakité a rassuré les populations ivoiriennes de ce que “les dispositifs sécuritaires adaptés en pareille circonstance ont été prises» invitant celles-ci à vaquer sereinement” à leurs occupations.

« Le gouvernement ivoirien adresse au peuple frère du Burkina Faso toute sa solidarité et sa compassion », a-t-il conclu.

Vendredi,  peu avant la mi-journée,  rappelle-t-on, des attaques perpétrées par des groupes armés sur l’ambassade de France et l’état-major des armées Burkinabè à Ouagadougou ont fait officiellement 16 morts ( 8 soldats burkinabè et 8 assaillants).

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer