DiversInspiration

Les citations les plus célèbres de la légende Mohamed Ali

1-«Je suis le plus grand, et je l’ai dit avant même de savoir que je l’étais» – Sans doute sa plus célèbre, qui avait donné son titre à son autobiographie.

2- « Vole comme le papillon, pique comme l’abeille, et vas-y cogne mon gars, cogne. » — C’est en fait une citation de Drew Bundini Brown, l’un de ses entraîneurs et hommes de coin.

Publicité

3- « Si jamais tu rêves de me battre, il vaut mieux pour toi que tu te réveilles et viennes t’excuser. »

4- «Ne comptez pas les jours, faites que chaque jour compte

5- «Je n’ai pas de problème avec les Vietcongs, aucun Vietcong ne m’a traité de n*gre» – Le 17 février 1966, pour justifier son refus de participer à la guerre du Vietnam.

6- « Dans le ring, il y a un arbitre pour arrêter le combat si un combattant risque d’être trop blessé. La boxe n’a rien à voir avec la guerre et ses mitrailleuses, ses bazookas, ses grenades et ses bombardiers. » — Lors d’une manifestation contre la guerre du Viet Nam à Chicago (1967)

7- « Ils ont fait ce qu’ils pensaient juste, et j’ai fait ce que je pensais juste. » A propos de la volonté du gouvernement américain de le mettre en prison.

8- « Vous n’êtes pas aussi bête que vous en avez l’air, j’ai vu votre femme. » — Au président des Philippines Ferdinand Marcos avant le “Thrilla in Manila”, son troisième et dernier combat contre Joe Frazier.

9- « Vous croyez que le monde a été choqué par la démission de Nixon? Attendez que je botte le cul de George Foreman. Je vole comme le papillon, pique comme l’abeille, ses poings ne peuvent pas toucher ce que ses yeux ne voient pas. Là, tu me vois, là tu ne me vois pas. George croit qu’il peut, mais je sais qu’il ne peut pas. Je me suis déjà battu contre un alligator, j’ai déjà lutté avec une baleine. La semaine dernière, j’ai tué un rocher, blessé une pierre, et envoyé une brique à l’hôpital. Je suis tellement méchant, je rends la médecine malade. » — avant de reprendre son titre grâce à une victoire sur Foreman le 30 octobre 1974.

Pub


10- « Il (Dieu) m’a donné la maladie de Parkinson pour me montrer que je n’étais qu’un homme comme les autres, que j’avais des faiblesses, comme tout le monde. C’est tout ce que je suis: un homme. » — au cours d’une interview en 1987.

11- «On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu’on ressent ; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique» – Son message à la jeunesse.

Quelle est votre citation favorite?

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

6 commentaires

  1. La citation que j’aime est la suivante : << On ne devient pas champion dans un gymnase . on devient champion grâce à ce qu'on ressent ; un désir , un rêve , une vision . on doit avoir du talent et de la technique , mais le talent doit être plus fort que la technique , en fait paix à son âme pour cette réflexion .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer