Divers

Kenya: Les chefs et les anciens enterrés en position assise

Alors que dans de nombreuses communautés, les morts sont enterrés allongés, un nombre de sous-tribus Luhya de l’ouest du Kenya choisissent d’enterrer leurs morts en position assise.

Selon les récits, la coutume d’enterrer les personnes assises provient du roi précolonial de la communauté Wanga, Nabongo Mumia.

Publicité

Les rois Wanga sont enveloppés dans une peau d’animal et un tabouret, symbole du pouvoir, est placé sur leur tête.

Les Wanga ne sont pas les seuls à avoir une telle tradition. Les Bukusu, Idakho, Tachoni et Kabras enterrent également leurs aînés en position assise.

Selon leur croyance, enterrer les morts en position assise « éloigne les mauvais esprits ». C’est également un signe de respect envers les anciens alors qu’ils commencent leur voyage vers l’autre monde. C’est aussi un moyen de relier la communauté avec le roi, qui, selon eux, veille sur sa famille même après la mort.

Même de nos jours, cette tradition est toujours respectée, mais avec diverses modifications. Lorsque le roi Nabongo Japheth Wambani Rapando est mort en 2012, son cercueil a été construit pour ressembler à une longue chaise. Il a été conçu et construit avant la mort du roi.

Crédit photo : facetoface

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer