MondePolitique
A la Une

« Au nom de Dieu… » : le pape François supplie Poutine de mettre fin à la guerre

Le chef de l’Église catholique romaine, le pape François, a pour la première fois supplié directement le président russe Vladimir Poutine d’arrêter la « spirale de la violence et de la mort » en Ukraine, affirmant que la crise pourrait devenir nucléaire et avoir de lourdes conséquences pour le monde.

Dans un discours consacré à l’Ukraine et prononcé devant des milliers de personnes sur la place Saint-Pierre le dimanche 2 octobre, le pape François a condamné la dernière annexion par Poutine de certaines parties de l’Ukraine et a exhorté ce dernier à penser à son propre peuple en cas d’escalade.

Le discours de François était similaire à l’appel à la paix lancé à la radio par le pape Jean XXIII en 1962 pendant la crise des missiles de Cuba.

C’est la première fois que le pape s’adresse directement et publiquement à M. Poutine. « Je suis hanté par les rivières de sang et de larmes versées au cours de ces mois. »

LIRE AUSSI: Guerre en Ukraine : le pape François condamne la monstruosité de la Russie

« Au nom de Dieu, mettez fin au conflit, c’est absurde que le monde ait risqué un conflit nucléaire. Mon appel s’adresse avant tout au président de la Fédération de Russie, le suppliant d’arrêter, également par amour pour son peuple, cette spirale de violence et de mort. »

« De l’autre côté, peiné par l’énorme souffrance de la population ukrainienne suite à l’agression qu’elle a subie, j’adresse un appel tout aussi plein d’espoir au président de l’Ukraine pour qu’il soit ouvert à une proposition de paix sérieuse », a-t-il ajouté.


Le pape a également souligné le droit de tous les pays à « l’intégrité souveraine et territoriale. »

« Je déplore fortement la grave situation qui s’est créée ces derniers jours, avec davantage d’actions contraires aux principes du droit international. Cela, en fait, augmente le risque d’une escalade nucléaire au point de craindre des conséquences incontrôlables et catastrophiques au niveau mondial. »

Crédit photo : cnn

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!