France

Rohff: la justice condamne le rappeur à 5 ans de prison ferme

Le rappeur Rohff est désormais fixé sur son sort après le verdict des juges de la Cour d’appel de Paris prononcé ce 06 juin. D’après le Parisien, le rappeur a été condamné à une peine de 5 ans de prison ferme pour violences aggravées commises en 2014 dans la boutique parisienne de Booba son rival.

En Octobre 2017, le rappeur de 41 ans avait déjà été condamné mais il avait fait appel. Rohff n’a pas pu se tirer d’affaire. Sa condamnation a été confirmée:  « Vous devez gagner la maison d’arrêt », lui a fait savoir la présidente de la Cour d’appel. Malika Ibazatene, l’avocate du rappeur n’a pas voulu faire de commentaire après l’audience.

Publicité

En condamnant Rohff, les premiers juges avaient évoqué une « action collective préméditée d’une grande violence, sans autre mobile établi qu’une démonstration de force » dans le cadre d’une « rivalité » entre rappeurs.

Les faits remontent au 21 avril 2014. Le rappeur Rohff et ses acolytes avaient fait irruption dans le magasin « officielle » de la marque de vêtements créée par le rappeur Booba. Ledit magasin est situé dans le quartier parisien de Châtelet.

En entrant de manière subite dans la boutique, le groupe avait roué un jeune vendeur de coups et l’avait abandonné dans un état critique. Rohff et ses amis ont par la suite assommé un autre employé à l’aide d’une caisse enregistreuse et ils ont détérioré la boutique. Les actes de violence avaient été captées par les caméras de surveillance. Quelques heures après, Rohff s’était lui-même rendu au poste de police. Il y a passé deux mois de détention provisoire et plusieurs mois sous bracelet électronique.

 

Crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer