SportUncategorized
A la Une

Ballon d’Or: cinq jours après la cérémonie de remise, Messi révèle son plus gros regret

L’actualité du Ballon d’or continue de faire parler. Moins d’une semaine après l’avoir reçu Lionel Messi a fait une sortie médiatique dantesque, plein de rebondissement.

Le nouveau ballon d’Or a  accordé une interview à France Football, l’organisme médiatique en charge du Ballon d’or.  Au cours des échanges, l’international Argentin qui évolue au Paris Saint Germain s’est prononcé sur sa carrière, de Barcelone au PSG, Messi a décidé de se lâcher :

Publicité

« Je suis heureux d’avoir remporté le Ballon d’or, c’est le plus grand trophée qu’un joueur puisse remporter » a déclaré Messi.

La pulga affiche sa joie mais a aussi des remords sur ce qui serait le plus gros regret de sa carrière. En effet en 2006 lorsque Barcelone a remporté la Ligue des Champions, Messi encore très jeune n’a pas célébré la victoire avec ses coéquipiers. Il a préféré rester au vestiaire: « Je regrette d’avoir fait ça. Je n’étais pas conscient à ce moment-là de ce que j’étais en train de vivre. Mais, à cet instant précis, dans ma tête, je pensais seulement au fait que je n’avais pas participé. J’aurais au moins aimé être sur le banc ce soir-là. Jusqu’à ma blessure, je jouais. J’avais participé à notre parcours en Ligue des champions. J’étais déçu. Mais je regrette profondément cet épisode. Nous avons gagné cette C1 et je n’étais pas certain que cela se reproduirait, car c’est une compétition très difficile à gagner. Ensuite, heureusement, j’ai eu la chance de la gagner à nouveau et d’en profiter. »

Publicité 2

 Dans cette longue interview, l’Argentin est aussi revenu sur sa concurrence avec Ronaldo : « Cela a été merveilleux et cela nous a servi à tous les deux pour continuer à grandir dans nos carrières respectives. Mais sans forcément avoir un oeil l’un sur l’autre. Je souhaitais juste me surpasser pour être le meilleur dans l’absolu et non pour être meilleur que l’autre. Je n’ai jamais dit, pensé, ni même essayé de me faire à cette idée d’être le meilleur de l’histoire. Pour moi, le seul fait de pouvoir être considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde, c’est plus que suffisant. C’est quelque chose que, jamais, je n’aurais osé imaginer ou rêver« , a expliqué l’Argentin.

À 34 ans, Messi montre donc que le poids des années n’a pas d’incidence sur son rendement et qu’il souhaite s’offrir une seconde jeunesse dans la capitale française

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page