Culture & LoisirsShowbiz

Banky W: “Des voleurs m’ont dit de chanter après m’avoir volé”

Le chanteur et cinéaste nigérian, Bankole Wellington, plus connu sous le nom de Banky W, a raconté son expérience avec des voleurs armés sur l’île de Lagos, qui lui ont demandé de les divertir après l’avoir volé.

Il a raconté sa mésaventure lors de l’émission «Monday Night Live», animée par un artiste du gospel, Tim Godfrey.

Publicité

Il a déclaré: «Je me souviens qu’après un service d’église du 31 décembre nuit, j’étais sur le chemin de l’île après avoir déposé un ami. En arrivant là où étaient mes amis, je me suis arrêté et suis descendu. La prochaine chose que j’ai ressentie a été une gifle au visage. Et voilà que j’ai vu quatre voleurs armés. J’ai choisi de leur donner la clé de ma voiture. Ils m’ont encore giflé en disant: «Qui veut ta voiture? Ils m’ont dit de m’installer sur la banquette arrière de la voiture pendant qu’ils utilisaient ma voiture pour voler d’autres personnes. Ils ont pris mon argent, mes bijoux, mon téléphone et ma casquette.

Continuant, il a déclaré: «À un moment donné, un des braqueurs a dit aux autres:” Emmenons-le à Ajah et tuons-le. “J’ai commencé à les supplier de ne pas me tuer. Je leur ai dit que je suis un chanteur. Ils m’ont ensuite demandé de leur dire les chansons que j’avais enregistrées. Quand j’ai mentionné ‘Ebute Metta’ ‘Capable’ et d’autres, les voleurs ont exprimé leur surprise en disant: «Vous êtes donc Mr. Capable? Chante pour nous. C’est le spectacle gratuit le plus effrayant que j’ai fait de ma vie. Je devais chanter pour des voleurs armés. “

Il a également parlé d’un aspect de sa vie que les gens connaissent à peine.

Publicité 2


Banky W, qui avait contesté la représentation de la circonscription fédérale d’Eti-Osa à l’Assemblée nationale au début de l’année, a déclaré: «À un moment donné, j’ai failli rejoindre l’armée parce que j’étais fauché et je voulais un chèque de paie. Quel travail n’ai-je pas fait? J’ai vendu des couteaux et des vêtements. Toutes les vacances, je prenais n’importe quel travail qui me donnait une chambre sur le campus parce que je ne voulais pas retourner chez mon oncle.”

“Je suis rentré au Nigeria pour poursuivre ma passion pour la musique. Dans le secteur du divertissement, la célébrité précède la fortune. Le problème était que tout l’argent que j’avais économisé de mon travail d’ingénieur, je l’avais dépensé pour l’enregistrement et la promotion de mes chansons. À ce moment-là, je vivais dans le grenier de la maison de mon manager. La situation s’est tellement détériorée que je lui empruntais 5 000 N pour acheter du temps d’antenne et de l’essence pour ma voiture. J’ai eu tellement de mal à douter de mon talent musical.”

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer