kenya
A la Une

« Barack Obama est devenu impitoyable et froid après être devenu riche »: son demi-frère fait des révélations

Le demi-frère de Barack Obama, Malik Obama, s’en est pris une fois de plus à l’ancien président américain.

D’après Malik Obama, son frère est devenu snob lorsqu’il a été élu président de la nation la plus puissante du monde et il a abandonné sa famille kényane au moment où elle avait le plus besoin de lui.

Publicité

Malik, 62 ans, a fait ces révélations lors d’un entretien accordé au New York Post via Skype depuis son domicile dans le village de Nyang’oma Kogelo. Cet entretien s’inscrit dans le cadre de la promotion de son nouveau livre, Big Bad Brother From Kenya.

« Barack Obama est devenu impitoyable et froid après être devenu riche »: son demi-frère fait des révélations

« Il s’est enrichi et est devenu snob. Ce que j’ai vu, c’est qu’il était le genre de personne qui veut que les gens le vénèrent. Il voulait être vénéré et je ne suis pas du genre à vénérer une personne. Je suis son grand frère, donc je ne fais pas ça », écrit-il.

Les deux frères se sont rencontrés pour la première fois en 1985, lorsque Barack avait 24 ans, et ils ont entretenu une relation étroite pendant des années. Malik a été le témoin d’Obama lors de son mariage avec Michelle en 1992.

« Barack Obama est devenu impitoyable et froid après être devenu riche »: son demi-frère fait des révélations

Mais la relation s’est détériorée après l’élection de Barack Obama à la présidence, avec des disputes sur la question de savoir quels parents kényans seraient invités à son investiture.

Les choses ont pris une tournure encore plus horrible lorsque Malik, peu après l’élection de 2008, a annoncé son intention de créer la « Fondation Barack H. Obama », qui porterait le nom de leur père.

« Barack Obama est devenu impitoyable et froid après être devenu riche »: son demi-frère fait des révélations

« Nous avons eu une grosse dispute au téléphone parce qu’il n’était pas en faveur et a insisté pour que je ferme le site web et que je ne continue pas avec le projet de la fondation. Il avait ses raisons que je n’arrivais pas à comprendre. Nous avons parlé jusque tard dans la nuit ce soir-là. Il a menacé de me couper les vivres si je continuais avec ce projet », écrit Malik dans son livre, selon le New York Post.

Dans le livre, Malik décrit comment Barack Obama a refusé de donner à la famille 20 000 dollars en 2014 pour rapatrier le corps de leur tante Zeituni Onyango vers le Kenya pour son enterrement. Elle est morte pauvre aux États-Unis.

Il affirme que Barack a dit que le montant était trop élevé et ne leur a donné que 5 000 dollars.

« Nous devions payer les factures et le coût de son retour au Kenya. (Barack) m’a demandé combien ? Pourtant je lui avais dit qu’il faut environ 20 000 dollars. Il a dit que c’était trop », écrit Malik.

Publicité 2

« Elle avait vraiment été bonne avec lui. Je ne comprends pas comment quelqu’un qui prétend être un parent ou un frère peut se comporter comme il le fait, être si froid et impitoyable, et tourner le dos aux gens qu’il disait être sa famille. »

Malik et Barack sont les fils de Barack Hussein Obama, un économiste kényan décédé dans un accident de voiture en 1982.

Crédit photo : maybachmedia

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. C’est rien que des piques assiettes. Le problème avec les africains c’est que, quand une personne devient riche dans la famille…ils s’imaginent que sa fortune est pour toute la famille. Les frères, les soeurs, les cousins, les cousines, les tantes…et même des gens que tu ne connais même pas; des cousins tellement éloignés dont vous n’avez seulement en commun qu’un ancêtre lointain…tous se pointent pour le pognon ou les avantages, ou veulent que leurs enfants habitent chez toi, que tu finances leurs études…ils ne savent pas que les choses ont changées. On est au 21èm siècle et en plein capitalisme les gars, c’est finis ces choses là. Je t’aide si j’ai envie…et si je n’en ai pas envie, que j’ai besoins d’économiser pour mes vieux jours et l’avenir de mes enfants, tu n’as pas à te fâcher…c’est mon argent, cherches le tien. Ils fatiguent les gens c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page